chèque cadeau vin

Le vin aide au contrôle du diabète

La consommation d’un verre de vin rouge quotidiennement pourrait maintenir le diabète sous contrôle d’après une étude scientifique.

diabète vinEn effet, un verre de vin rouge contiendrait autant de principes actifs que la dose quotidienne d’un médicament contre le diabète. Cette étude a fait apparaître que le vin rouge a des taux élevés de produits chimiques qui participent à la régulation du taux de sucre dans le sang.

Bien que l’étude n’est pas observé directement les effets du vin rouge sur les personnes, les chercheurs ont estimé qu’une consommation limitée de vin rouge accompagnée d’un régime hypocalorique pourrait protéger l’organisme contre le diabète de type 2.

Cependant l’association Diabètes UK a informé les scientifiques ayant mené cette étude, que leurs conclusions étaient faites sur des recherches limitées et que le vin qui est riche en calories pourrait amener à une prise de poids qui contrecarrerait les bénéfices mis en avant.

De nombreuses personnes souffrent de diabète de type 2. Ce diabète apparait lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline (hormone qui régule la glycémie) ou lorsque l’insuline ne fonctionne pas normalement. Ce qui peut provoquer : fatigue, maladies rénales, cécité, maladies cardiaques et accidents cérébraux.

Des études précédentes ont déjà démontré que les produits chimiques naturels que l’on trouve dans le vin et la peau du raisin (polyphénols) permettaient à l’organisme de mieux contrôler les niveaux de glucose et ainsi d’éviter les hausses élevées ou à l’inverse de baisse de sucre dans le sang.

Cette nouvelle étude menée par l’Université des ressources naturelles et appliquées Sciences de la vie de Vienne a consisté à comparer la teneur en polyphénols des différents cépages, 12 au total et a constaté le niveau le plus élevé pour les vins rouges. Puis, les chercheurs ont observé la manière dont les polyphénols interféraient avec les cellules dans le corps notamment avec le récepteur, une molécule de la surface des cellules (PPAR-gamm) et qui participent à la régulation du sucre dans le sang ainsi qu’au développement des cellules graisseuses.

Le professeur Alois Jungbauer souligne que les études précédente faites sur des milliers de personnes ont prouvé que la consommation modérée de vin était salutaire pour la santé et pouvait réduite le risque de diabète de type 2 soit un verre par jour pour les femmes et 2 pour les hommes en insistant sur un mode de vie sain et équilibré puisqu’à l’inverse une consommation trop importante de vin peut provoquer, entre autre, une hausse du diabète.

Cependant le Docteurr Lain Frame, directeur de recherche au Diabetes UK se montre plus prudent sur les conclusions du Professeur Jungbauer puisqu’il s’agit d’une étude de base sur la chimie du vin rouge et qui n’a pas démontré la pertinence clinique pour le moment.

2 Comments.