chèque cadeau vin

Bordeaux : géographie et chiffres

La production du Bordelais est de 6,4 millions d’hectolitres avec seulement 14% pour les vins blancs. Plus de 850 millions de bouteilles sont commercialisées chaque année. En 1997, 62% de la production en volume a été vendue en France dont la moitié en grandes surfaces. Les exportations ont été multipliées par 2 au cours des 20 dernières années.

Aujourd’hui, les vins rouges représentent au total 86% des volumes produits par le vignoble bordelais, 89% des exportations en volume et 92% en valeur. Pourtant jusqu’en 1960, les vins blancs constituaient la principale production de vins en Gironde.

Le Bordelais compte 12 000 exploitants dont la moitié vinifient leurs propres vins, soit 75% en volume. Les autres s’adressent aux 57 Caves Coopératives. Les viticulteurs adhèrent au syndicat de leur appellation et l’ensemble de ces syndicats se regroupe au sein de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux qui a pour vocation de défendre les intérêts de la viticulture et d’orienter la politique viticole girondine.
La place de Bordeaux compte 400 maisons de négoce dont 200 éleveurs qui assurent plus de 70% du chiffre d’affaire sur le marché du vin girondin.
35% de la production est exportée.

Le vignoble bordelais s’étend aujourd’hui sur 123 000 hectares pour 270 000 hectares de terres agricoles.
Les sols et sous-sols girondins sont plutôt peu profonds.
La Gironde, la Garonne et la Dordogne adoucissent le climat et satisfont aux besoins en eau du vignoble.
On retrouve sur la rive gauche de la Gironde et de la Garonne des sols graveleux, sableux, argileux, provenant de l’érosion des Pyrénées.

Sur les rives droites, les sols sont à tendance calcaire et argilo-calcaires.
Le courant chaud océanique du Gulf Stream accentue le climat tempéré et la forêt des Landes forme un écran protecteur contre les vents de l’Océan.

Les Cépages
Rouges : Merlot, Cabernet-Sauvignon, Cabernet-Franc, Malbec, Petit Verdot.
Blancs : Sauvignon, Sémillon, Muscadelle, Ugni-blanc, Colombard.
En dehors des petites appellations locales parmi les plus réputées, toutes les autres plus vastes en superficie, produisent selon les millésimes, des quantités plus en moins importantes de Bordeaux et Bordeaux Supérieur.