chèque cadeau vin

Bourgogne viticole : Histoire

La vigne en Bourgogne fut implantée dés le Ier siècle de notre ère avec des ceps venus d’Italie.

La Bourgogne tire son nom du peuple Suisse des Burgondes, qui créa un royaume au Vème siècle.
Au VIème siècle, après l’annexion du royaume Burgonde par les Francs, la noblesse autunoise s’installe autour de Beaune et de Dijon. Désormais le vin supplante la bière.

Le Duché prospère sous l’influence très marquée de la Chrétienté et des Ducs de Valois qui ont recherché la perfection par :
– l’étude des meilleurs pieds de vigne,
– une taille soignée et réfléchie,
– le greffage,
– l’élaboration de méthodes de vinification,
– des dégustations comparatives.

Mais l’héritage le plus important laissé par les moines fut l’invention de la notion de Climat et de Clos, sans lesquels il n’existerait pas aujourd’hui de réelle identité propre à chaque Vin de Bourgogne.

Du Xème au XIIème siècle, la Bourgogne était le centre spirituel en Europe, avec les abbayes de Cluny et de Citeaux. Les communes de Vézelay, Fontenay et La Charité-sur-Loire témoignent de l’importance et de la puissance religieuse.

En 1832, le canal de Bourgogne est ouvert, et en 1851, la voie ferrée entre Paris et Dijon est créée.
Avec en plus, l‘existence de 3 axes fluviaux naturels, la Seine, la Loire et la Saône, la Bourgogne a connu au fil de son histoire l’un des développements économiques majeur de France. C n’est pas un hasard, si le Duché Bourguignon est au Moyen-Âge plus riche que le Royaume de France. Cette même année a lieu la première vente aux enchères des Hospices de Beaune.

La bourgogne Viticole se voit récompensée dés 1936, par la reconnaissance en Appellation d’Origine Contrôlée.