chèque cadeau vin

Cave à vin : les règles à respecter

La cave doit permettre au vin de vieillir de manière lente et harmonieuse. Elle peut être située dans le sous-sol de votre maison ou dans un garage, mais certaines règles doivent être suivies.

Taux d’hygrométrie

Le taux d’humidité doit être élevé (entre 70 et 80 %) afin que les bouchons ne sèchent pas et adhèrent à la bouteille. Les sols en terre battue recouverts de sable ou de gravier assurent une bonne régulation de l’humidité. Dans une cave trop sèche, les bouteilles risquent de fuir et dans une cave trop humide, les étiquettes peuvent moisir.

Température constante

La température idéale est aux environs de 12°. Le vin supporte des écarts de température s’ils sont faibles et lents. Une température de 10° en hiver et qui passe à 15° enété ne pose aucun problème. Mais la température ne doit pas monter trop haut en été, ni descendre trop bas en hiver. Un système de climatisation doit être installé, si la cave n’assure pas de bonnes conditions de température.

Ventilation

Une cave doit avoir une bonne ventilation et être aérée, faute de quoi, des moisissures peuvent endommager les bouchons ou les étiquettes des bouteilles.

Obscurité

Le vin ne supporte pas les rayons U.V., la cave doit donc être sombre et n’utiliser qu’un éclairage très

Pas de vibration

Les caves situées en ville peuvent être soumises à des vibrations (voitures, métro etc…), ce qui peut troubler le vin en remettant le dépôt en suspension.

Pas d’odeur

Lorsque les bouteilles sont destinées à être conservées sur une longue période, il ne faut pas d’odeurs anormales car elles pourraient se transmettre au vin (fuel, peinture mais également ail, oignons).
Il est conseillé de vérifier la température et taux d’humidité de votre cave à l’aide d’un thermomètre et d’un hygromètre. Les bouteilles doivent être stockées couchées dans des casiers (sauf pour les eaux de vie). Les bouteilles de grands vins peuvent également être conservées dans leurs caisses ouvertes sans couvercles empilées et isolées du sol.

Ne pas oublier également, surtout pour les propriétaires de grands crus, l’installation d’un système d’alarme et un contrat d’assurance spécifique.