chèque cadeau vin

Copeaux de chêne et vin !

En raison du prix de revient élevé de l’élevage en barriques, certains vignerons ajoutent des copeaux de chêne dans les cuves pour donner au vin les arômes des tanins du bois.

Ces copeaux de bois de chêne présentent les mêmes caractéristiques que le bois utilisé pour les barriques. Ils sont séchés et chauffés afin d’obtenir le brûlage voulu.

Actuellement, aucun moyen technique ne permet de détecter si un vin a été élevé en barriques ou avec l’ajout de copeaux.
Cependant, l’élevage en barriques permet une oxygénation ménagée (meilleur développement des arômes) ainsi qu’une clarification lente.
L’élevage en cuve avec copeaux reproduit ces phénomènes en pratiquant une micro-oxygénation et en clarifiant par centrifugation d’où une réduction du temps d’élevage et une main d’œuvre diminuée.

L’utilisation des copeaux présente une facilité d’ajustage du boisage du vin. Sur le plan sanitaire, les copeaux présentent un avantage puisqu’ils sont conditionnés de manière à être exempts de germes. Leur usage unique permet d’éviter les problèmes dus au vieux bois.
L’emploi de copeaux de chêne nécessite moins de bois que pour la fabrication de barriques.

Toutefois, pour de nombreux amateurs, le vin élevé en barriques reste un gage de qualité.

Le boisage à l’aide de copeaux est admis dans certains pays. En Europe, une expérimentation a été faite, sous contrôle, sur des volumes quantifiés de vins de pays il y a quelques années et depuis l’autorisation de copeaux de chêne est autorisé.

Les producteurs d’appellation d’origine contrôlée sont contre l’utilisation de copeaux.

Les avis étant très partagés jusqu’au niveau international sur l’utilisation de cette méthode, qui selon certains, devrait être mentionnée sur les bouteilles issues de ce procédé.