chèque cadeau vin

Toxicité en cuivre et aluminium pour le sol et la vigne

Fréquence d’apparition

occasionnelle

Symptômes

mortalité importante des plants à la plantation

Cuivre

système racinaire peu développé

Aluminium

retard de croissance, faible développement

Conséquences

perte des plants

Indicateurs

cuivre

analyse de sol : sol sableux > 25 mg Cu extractible EDTA/kg
sol argileux > 100 mg Cu extractible EDTA/kg

aluminium

analyse de sol > 50 mg Al éch/kg

Facteurs favorisants

Cuivre

sol sableux, sol acide

Aluminium

sol acide

Gestion

amendement avec apport organique
avant plantation chaulage pour obtenir un pH > 6,2

Le cuivre affecte les micro-organismes du sol ainsi que les lombrics, et donc indirectement interfère sur l’alimentation minérale de la vigne et l’aération du sol. A partir de 30-50 ppm (mg/kg) de cuivre extractible EDTA sur sols acides et 50-100 ppm sur sols carbonatés, on constate un appauvrissement de la vie microbienne des sols.

L’aluminium n’est pas un oligo-élément, mais les problèmes liés à sa toxicité étant proches de ceux du cuivre, il paraît souhaitable de les présenter ensemble.

D’autres cas d’excès ou manques en oligo-éléments pour la vigne :