chèque cadeau vin

Cépages en Bourgogne

L’encépagement de la Bourgogne repose sur une dualité : le pinot noir pour les vins rouges, le chardonnay pour les vins blancs.

– Le pinot noir : il affectionne les sols pas trop profonds et bien exposés, à une altitude comprise entre 250 et 300 mètres, sur des terres marneuses, assez calcaires, caillouteuses et bien drainées. Il est sensible à la pourriture grise. Il est essentiellement cultivé dans les vignobles de la Côte de Nuits (Vougeot, Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny…), de la Côte de Beaune (Corton, Pommard, Volnay…) et de la Côte Chalonnaise (Mercurey, Givry). Sur les grands terroirs, il donne des vins de garde puissants, colorés, riches et d’une grande complexité aromatique.

– Le chardonnay : c’est le cépage le plus répandu dans le monde car il s’accommode des situations les plus variées, mais sa terre de prédilection reste la Bourgogne où il donne des grands vins blancs secs (Chablis, Meursault, Montrachet…). C’est un cépage vigoureux et de bonne fertilité mais qui craint le froid, notamment les gelées de printemps. Il s’adapte à différents types de sols mais préfère les marnes argilo-calcaires.

Le reste de la production de Bourgogne est issu du gamay noir pour les vins rouges (assemblé au pinot noir pour donner l’appellation Mâcon et Bourgogne Passe-Tout-Grains) et de l’aligoté pour les vins blancs (Bourgogne Aligoté).

Voir également :
Alsace
Beaujolais
Bordeaux
Champagne
Jura
Loire
Languedoc-roussillon
Provence – corse
Sud-ouest
Vallée du rhone

Retour au sommaire des cépages par région