chèque cadeau vin

Les conduites de la vigne

Les paramêtres de conduite de la vigne

Les systèmes de conduites sont définis par la combinaison d’un ensemble de paramètres :

  • la densité de plantation et la hauteur du tronc
  • la taille
  • le palissage

Pour chacun de ces paramètres le vigneron fait des choix qui découlent de ses objectifs en terme de qualité de raisin, mécanisation, coûts de production.
Il y’a une interdépendance entre tous ces paramètres. Dans le cadre d’une production AOC, certains sont fixés par décret comme les modes de culture, l’écartement entre les rangs de vignes.

La densité de plantation de vigne

Densité de plantationElle peut varier de 1500 à 10 000 pieds/ha.
Les vignes sont à écartements importants de 3m et plus entre les rangs, souvent pour des raisons de mécanisation. A trois mètres on considère qu’on a affaire à des vignes larges.

Les vignes étroites sont plantées à moins de 2 mètres.
La distance la plus souvent conseillée est 2,50 mètres.

Plus la distance est grande et plus la hauteur de feuillage doit être importante.
C’est pour cela qu’en vignes larges, le palissage est particulièrement étudié.
A moins d’un mètre il peut y avoir une certaine concurrence au niveau de la végétation et du développement du système racinaire.

On rencontre des vignes à ras du sol et d’autres à plus de 2 mètres de hauteur.

La longueur de la taille des bourgeons dépend de la fertilité des cépages sur les yeux de la base et également des objectifs en terme de productivité de la vigne et de la densité des pieds.

La taille de la vigne

Les vignes non taillées restent des lianes, forment des buissons ou sont rampantes sur le sol.
Dès que leurs vrilles arrivent à s’accrocher à des arbres, des piquets, des murs, elles s’élèvent en hauteur et étendent leurs rameaux.

Taille de la vigne

Taille de la vigne

Les bourgeons les plus élevés des sarments entrent en végétation et ce comportement provoque l’allongement et l’affaiblissement des charpentes.
Si on laisse les vignes non taillées, trop de bourgeons entrent en végétation.
Les rameaux seront grêles, et de faible vigueur. Les récoltes seront abondantes
et les grappes seront petites et peu sucrées.

Les formes de tailles étaient autrefois très nombreuses et se concentrent aujourd’hui sur quelques types

Le gobelet

Taille Gobelet

Taille Gobelet

C’est une forme de conduite traditionnellement utilisée dans le midi méditerranéen et adapté à la physiologie de la vigne sous ce climat.
Il existe plusieurs types de gobelet selon les régions (Provence, Languedoc Roussillon) avec des variantes concernant le nombre de bras, leur longueur, leur angle d’ouverture et leur ramification.
Elle n’est cependant pas compatible avec une mécanisation complète des opérations culturales.

Le cordon de Royat

Taille Cordon de Royat

Taille Cordon de Royat

C’est une forme conseillée aujourd’hui pour une production de qualité en relation avec une mécanisation du vignoble.

La taille Guyot

Taille Guyot

Taille Guyot

La forme la plus classique, quand on pratique une taille longue et la plus simple à réaliser.

La Lyre

Taille Lyre

Taille Lyre

Elle est adaptée aux vignes larges, avec un minimum de soutien du feuillage. C’est surtout un principe de conduite qui s’adapte à des situations diverses.
Elle serait le meilleur système de conduite connu pour les zones tempérées que ce soit pour la qualité mais aussi la production. La mécanisation de la vendange y est possible dans de bonnes conditions et son principe demeure opérationnel pour bon nombre de terroirs.

Le palissage

L’obligation de palisser dépend de la forme de la taille choisie, de la vigueur, du port des cépages.
Les fils de fer permettent de maintenir la vigne sous forme de haie.
Les techniques changent suivant les régions.
Certains mode de tailles ne nécessitent pas de palissage comme la taille gobelet.

Retour au sommaire sur la culture de la vigne