La chlorose ferrique de la vigne

Les besoins de la vigne en fer sont réduits moins d’un kilo/ha, c’est un oligo-élément. Cependant un manque de fer peut provoquer la chlorose.

Cette carence peut provenir soit du sol qui a une teneur insuffisante en fer soit une carence vraie ou une à une mauvaise assimilation de fer par la vigne, le cas le plus fréquente, ce sont les carences induites et physiologiques.

Les 3 types de chloroses

  • La chlorose vraie due à un manque de fer dans le sol (cas le plus rare)
  • La chlorose induite, la vigne n’arrive pas à absorber le fer dans le sol, ceci peut être dû au PH du sol, au taux de calcaire actif, à l’aération du sol ou teneur du sol élevée en bicarbonate
  • La chlorose physiologique, le fer est bien absorbé par les racines de la vigne, mais en raison d’une carence en acide citrique, le fer ne parvient pas jusqu’aux feuilles ou alors le fer arrive bien jusqu’aux feuilles, mais il est insoluble et ne peut donc pas être assimilé par la vigne

Ces différents types de chlorose pouvant apparaître en même temps, il est quelquefois difficile de les identifier.

Les symptômes

  • Les symptômes apparaissent principalement au printemps au moment de la floraison
  • jaunissement du limbe pouvant aller jusqu’à une teinte blanc nacré pour les cas les plus graves, dessèchement de la feuille débutant par la bordure et pouvant aller jusqu’à la destruction de la cette dernière
  • Les jeunes feuilles sont les premières atteintes

Les conséquences de la chlorose sur la vigne

  • mauvais aoûtement
  • le cycle végétatif de la vigne est réduit et ne permet plus la reconstitution de réserves suffisantes
  • les pieds de vignes sont fragilisés et peuvent être perdus pour les plus atteints
  • coulures (les fleurs sont détruites)
  • Qualité des raisins affectée notamment en raison d’une diminution du taux de sucre

Éléments favorisant la chlorose ferrique

  • sol calcaire
  • humidité trop importante entrainant la formation de bicarbonate
  • période froide
  • mauvaise aération du sol lorsque celui est trop compact
  • excès de production
  • résistance insuffisante du porte-greffe à la chlorose
  • fertilisation azotée nitrique trop importante

Comment prévenir de la chlorose ferrique de la vigne ?

  • aider à un bon drainage
  • A la plantation, privilégier un porte-greffe résistant
  • Bonne aération du sol en le travaillant et avec un enherbement

Traitement contre la chlorose ferrique de la vigne

  • avant le débourrement apporter du fer au sol soit à l’aide de sulfate terreux ou de chélates de fer
  • effectuer plusieurs pulvérisations sur les feuilles de chélates de fer, nitrate et sulfate
  • L’apport de fer dans le sol étant souvent la méthode la plus efficace dans le traitement.

Vous pouvez également consulter notre article sur les maladies de la vignes