Accord mets vins : le choix horizontal

Accord mets vins le choix horizontal

Tout comme pour la sauce, le choix du vin doit également s’harmoniser avec le repas qu’il accompagne. Mais comment savoir quel vin irait avec quel plat ? Ce n’est pas tout le monde qui dispose de cette connaissance. Vous avez déjà du mal à trouver le vin qui relèverait votre menu mais vous entendez parler aussi d’accord horizontal. De quoi s’agit-il et comment cela fonctionne ? Je vais vous apporter les réponses à vos questions dans ce qui va suivre. Je vous expliquerai d’abord ce qu’on entend par accord des mets et vins, puis pourquoi parle-t-on d’accord horizontal. Je vous parlerai aussi des quelques règles de base qu’il faut connaître pour bien accorder vos vins avec vos préparations.

A RETENIR : Accord mets vins : le choix horizontal

  • L’accord horizontal est le fait d’associer parfaitement un vin à un repas.
  • Les arômes du vin doivent faire ressortir les spécificités du plat qu’il va accompagner.
  • Apprenez à trouver le vin qui s’accordera parfaitement avec votre plat sans être un expert en œnologie.

Le choix horizontal de l’accord mets-vins, de quoi parle-t-on ?

Que vous ayez des invités chez vous ou juste pour se faire plaisir, savoir accorder son plat avec le vin parfait serait l’idéal. Il existe deux types d’accord mets-vins : l’horizontal et le vertical. Mais ce qui nous intéresse pour le moment est ce qu’on entend par accord horizontal. Dans sa définition la plus simple, il s’agit de trouver la combinaison parfaite entre un vin et un plat unique, ou bien avec l’intégralité du repas. La plupart du temps, on parle du plat principal mais cela peut concerner des mets différents servis en même temps dans un menu.

Voici quelques règles de combinaison que vous devriez prendre comme base :

  • Pour un repas léger, choisissez un vin de la même expression
  • Si vous avez un penchant pour les plats plus corsés, alors optez pour un vin assez expressif voir charpenté
  • Dans le cas où la préparation contenait du vin, proposez alors de boire le même en accompagnement.

Ce que je vous conseille : découvrez le caractère de votre plat pour l’accorder plus facilement avec le vin. L’élégance se marie avec le chic, les rustiques s’associent entre eux.

Points clés à retenir :

  • Accordez vos plats avec les vins qui ont le même caractère
  • Le repas et le vin ne doivent pas se faire concurrence. L’un doit mettre en valeur l’autre et réciproquement.

Comment choisir alors le vin qui ira à votre repas ?

Je vous propose de découvrir ensemble comment accorder vos mets avec le bon vin. Tout se base généralement sur le goût et la couleur des vins.

  • Un vin blanc demi-sec ou moelleux accompagnera à merveille une cuisine épicée
  • Le vin blanc sec relèvera les saveurs du poisson ou encore des fruits de mer
  • Si vous avez préparé un repas à base de viande blanche, le blanc fruité sera parfait
  • Un plat à base de viande rouge sera mis en valeur avec un vin rouge assez corsé
  • Et un met à base de charcuterie ou encore de volaille se mariera bien avec un rouge léger ou un petit rosé.

Il y a cependant une petite difficulté lorsqu’il s’agit de trouver le vin qui s’accordera avec un plat comportant des œufs ou encore un potage ou avec de la vinaigrette. Ces plats ont du mal à mettre en valeur le vin choisi en accompagnement.

Le choix du bon vin se base aussi sur d’autres facteurs qu’il faut prendre en compte en fonction des circonstances :

  • Si vous avez un restaurant, le profil d’un client peut influer sur le choix du vin. Ce que je vous suggère c’est de ne pas contredire la personne, mais vous pouvez subtilement la conseiller.
  • Si vous organisez un repas d’affaires, proposer du vin ne serait pas convenable. Boire du vin serait plus opportun pour une occasion plus festive et moins formelle.
  • Dans le cas où vous avez une préférence pour le vin rouge frais et léger, je vous propose de le servir durant un déjeuner.
  • Par contre, le vin rouge capiteux et assez fort ne convient pas trop à une saison estivale

Bon à savoir : Pour atteindre la perfection, l’association vin et met doit faire ressortir toutes les sensations gourmandes.

Points clés à savoir :

  • Pour un accord parfait vin et plat, il est conseillé d’associer les caractères.
  • Le choix se base aussi sur le goût et la couleur du vin.
  • Pour un plat du terroir, le vin idéal sera toujours celui issu de la même région. 

Quels types de vins pour quelles familles de plats ?

En parlant d’accord horizontal entre mets et vins, il est important de veiller à ce que les arômes ne se contredisent pas entre eux. Par exemple, un plat riche en parfum doit être accompagné d’un vin riche en senteur. Un bouquet développé mettra plus en valeur un plat simple. Voici une petite liste que j’ai préparé pour vous aider à vous y retrouver lorsque vous aurez à choisir le bon vin.

  • Les viandes :
    • Les rouges seront arrosées avec un vin de la même couleur, charpenté et très expressif
    • Les blanches se marieront parfaitement avec un vin rouge léger, plus discret
  • Les volailles :
    • Un vin rouge corsé fera ressortir le caractère d’un plat de volaille à chair brune
    • Un met de volaille à chair blanche se dégustera plus avec un vin rouge léger
  • Les gibiers :
    • S’ils sont à plume, un vin rouge très expressif est à proposer
    • Pour ceux à poils, un cru rouge très puissant fera très bien l’affaire
  • Les hors d’œuvre :
    • En apéritif, le vin blanc sec, vif en bouche sera un bon choix
  • Les entremets : vous pouvez opter soit pour du champagne, soit du mousseux ou encore un vin naturel doux
  • Les fromages :
    • Pour une croûte fleurie, des pâtes pressées, ce sera un vin rouge léger
    • Le vin blanc sec sera parfait pour un fromage de chèvre ou une pâte molle à croûte lavée ou encore pressée
    • Une pâte persillée sera excellente avec un bon verre de vin blanc liquoreux.
  • Les potages : souvent difficiles à accorder, mais vous pouvez opter pour un vin rouge léger ou un blanc sec.

Mon conseil : L’idéal serait de trouver l’équilibre entre la saveur initiale de votre plat principal et celle dominante de la garniture pour que le tout s’associe parfaitement avec les arômes du vin.

Points clés à retenir :

  • Choisissez un vin qui se complète ou qui mette en valeur votre plat principal.
  • Faites attention à ne pas bousculer les saveurs ni à créer une concurrence entre les arômes.

D’autres accords mets-vins intéressants

En dehors des deux principaux accords vins et mets, vous pouvez aussi entendre parler d’autres variantes d’accords.

  • Accord opposition : qui se décline en deux types
    • Opposition gourmande : chaque partie garde sa personnalité mais leur association va faire naître une nouvelle sensation gustative intéressante. C’est le cas par exemple si vous prenez du Riesling, un vin acide qui fera ressortir la saveur d’un poisson grillé.
    • Opposition proprement dite avec lequel vous allez forcer l’accord entre deux entités totalement opposées. L’exemple le plus courant est l’amertume du chocolat noir qui va choquer la douceur du champagne.
  • Accord fusion : cela signifie que le vin et le plat vont se confondre. Par exemple, vous dégusterez un ris de veau truffé avec un Pinot Gris.

Bon à savoir : 

L’accord opposition pure et dure est fortement déconseillé afin d’éviter tout gâchis.

Points clés à retenir :

  • L’accord horizontal et vertical sont les plus associations les plus courantes et les plus utilisées.
  • En fonction de vos goûts, vous pouvez aussi tenter les autres variantes d’accords comme la fusion ou l’opposition.

L’accord horizontal mets-vins est la faculté de trouver le vin qui se mariera parfaitement avec votre plat principal ou encore tout votre menu. L’idéal sera donc de trouver la combinaison parfaite avec un vin qui va faire ressortir toute la personnalité de votre plat.

Copy link
Powered by Social Snap