Le VDN est considéré comme un vin de liqueur et n’est pas soumis aux règles juridiques de l’alcool.
Ils sont par ailleurs soumis aux règles de production relatives aux AOC.
Ce sont des vins mutés, c’est à dire dont la fermentation est arrêtée par addition d’alcool. Avant le mutage, ils sont vinifiés comme des vins blancs s’il s’agit de VDN blancs (les muscats) ou comme des vins rouges s’il s’agit des VDN rouges : banyuls, Maury, rasteau, porto…

Retour au sommaire des définitions légales des vins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *