BTS viticulture-œnologie, Quels programmes? Quels Métiers?

Quel programme pour une formation en BTS viticulture-œnologie

Le BTS viticulture et œnologie est un brevet de technicien supérieur très bien reconnu par les professionnels des métiers du vin. Il s’agit d’une formation d’une durée d’environ deux ans que les apprenants suivent auprès d’une école agricole spécialisée en viticulture et œnologie. Vous souhaitez suivre ce genre de formation et obtenir un BTS viticulture-œnologie ? Vous vous demandez néanmoins quels sont les débouchés ? Nous vous présentons ci-après tout ce qu’il y a savoir sur le programme d’un parcours en BTS viticulture-œnologie ainsi que les métiers à exercer après l’obtention du diplôme.

À RETENIR : Quel programme pour une formation en BTS viticulture-œnologie ?

Le diplôme de BTS viticulture-œnologie permet d’exercer des métiers allant de la culture jusqu’à la récolte, mais aussi des postes à responsabilité dans la production viticole. Le programme diffère en fonction des établissements.

En obtenant un BTS viticulture-œnologie, vous avez l’opportunité d’évoluer dans le secteur du vin et de devenir un acteur majeur d’une production viticole.

Quel est le programme proposé dans un parcours en BTS viticulture-œnologie ?

alt="BTS viticulture"

Un BTS dure en moyenne deux ans. Il s’agit de ce fait d’une formation diplômante permettant d’obtenir un brevet de technicien supérieur agricole ou BTSA. Le programme est composé de différents modules fondamentaux incluant les langues, la gestion de projet, la communication, l’informatique, etc.

Voici le programme spécifique à la formation :

  • La production et le processus viticole : apprentissage de la conduite des vignes (de l’implantation à la récolte), travaux de vinification, stockage du vin, etc.
  • La biologie, l’écologie et la physique-chimie : cycles biologiques du vin, les compositions du vin, les transformations physiques subies par le vin, la fermentation, etc.
  • Les techniques et les équipements : l’agroéquipement, la maintenance, la sélection des matériels nécessaires, etc.
  • Le système de management de la filière : les différentes techniques et savoirs pour faire fleurir un business.

Bon à savoir :

Un parcours en BTS viticulture-œnologie est toujours complété par plusieurs heures de stages. Ils permettent de mettre en pratique les acquis théoriques.

Points clés à retenir :

  • Le BTS viticulture-œnologie s’adresse aux jeunes titulaires d’un bac général, d’un bac techno STAV ou d’un bac pro ;
  • Le programme est surtout complété par différents modules destinés à se former au métier.

Quels sont les métiers à faire après un BTS viticulture-œnologie ?

alt="Métiers à faire après un BTS viticulture-œnologie"

Les débouchés après l’obtention d’un BTS viticulture-œnologie sont nombreux. Voici une liste non exhaustive des postes que vous pouvez occuper :

  • Responsable de culture
  • Responsable de chai ou de cave
  • Caviste
  • Responsable de la commercialisation du vin
  • Exploitant d’un vignoble

La majorité des personnes titulaires d’un BTS décident de poursuivre leurs études pour compléter leur parcours et gagner en compétences. Vous avez la possibilité de vous spécialiser en obtenant des certificats, d’étendre le parcours vers une licence pro ou de vous former auprès d’une école d’ingénieurs.

Nos conseils :

Si vous souhaitez évoluer simplement au niveau d’une plantation ou à l’une des étapes de production viticole, un BTS viticulture-œnologie suffira. Pour une spécialisation, il est nécessaire de compléter la formation par d’autres parcours annexes.

Points clés à retenir :

  • Le détenteur d’un BTS viticulture-œnologie a la possibilité d’évoluer en fonction de son expérience ;
  • Le titulaire d’un BTS viticulture-œnologie peut poursuivre ses études et ajouter d’autres compétences à son parcours.

Le programme pour obtenir le diplôme de BTS viticulture-œnologie est composé de modules basiques à toutes formations ainsi que de modules spécifiques. Ces derniers sont dits professionnalisant. Le programme est surtout basé sur l’apprentissage du métier étant donné que des stages sont indispensables pour compléter le parcours.