Les métiers du vin

Les métiers du vin

Vous êtes passionné par le vin et la culture du vin ? Vous souhaitez travailler dans le secteur viticole mais vous ne savez pas quelles formations suivre  et quel métier du vin vous correspond ?  Etant donné que c’est un secteur qui représente une part de chiffre d’affaires importante sur le marché économique français  d’une part et que, d’autre part  plus de 250 000 emplois direct est associé  au vin, il est important de se pencher sur les différents métiers qui tournent autour du vin. Par quelles formations accède-t-on au métier du vin ? Quels sont les métiers qui existent sur le marché.

À RETENIR : Les métiers du vin ?

Il existe beaucoup de métiers qui tournent autour du vin. Des métiers allant de la vigne à la mise en bouteille jusqu’à la commercialisation du vin.

Vous souhaitez vivre pleinement votre passion du vin et faire carrière dans le secteur viticole? Si, oui,  il est primordial de se pencher sur les formations qui dispensent les bonnes formations et de connaître les différents métiers qui tournent autour du vin.

Par quelles formations accède-t-on au métier du vin ?

Il existe plusieurs types de formation pour accéder aux métiers du vin: des formations diplômantes, des formations qualifiantes et des formations certifiantes.

Les formations diplômantes permettent d’obtenir un diplôme d’Etat  qu’il est possible d’utiliser dans le cadre d’une recherche d’emploi. Ces formations sont souvent dispensées dans les universités ou dans des centres de formations diplômantes.

Les formations qualifiantes concernent un secteur de métier en particulier et ont une visée professionnelle plus immédiate. Il est également possible de trouver un emploi grâce à une formation qualifiante.

Les formations certifiantes se rapportent également à un secteur en particulier. Il s’agit d’un certificat de qualification reconnu.   Des compétences  additionnelles sur un métier précis sont mises en valeur par ces formations certifiantes.

Les différentes formations concernant les métiers du vin touchent toute la chaîne, de la production à la commercialisation. On retrouve donc :

  • Les formations liées à la production : il s’agit ici de la base du métier du vin car sans ces ouvriers  qui mettent la main à la patte et produisent  le vin, ce secteur n’existerait pas.
  • Les formations commerciales : il s’agit ici de pouvoir mettre en valeur les productions viticoles afin de pouvoir les commercialiser au niveau national et international.
  • Les formations du service au consommateur : il s’agit d’une catégorie de métier liée au vin dans le but est de pouvoir orienter, informer le consommateur dans leurs choix de bouteilles.
  • Les formations des dirigeants : Il s’agit des fonctions liées à la gestion administrative du domaine viticole.

Bon à savoir :

  • Certaines formations sont tenues dans des endroits de prestiges tels que des châteaux.
  • Les formations aux métiers du vin sont spécialisées : droit, commerce, gestion …

Points à retenir :

  • Chaque métier du secteur viticole est valorisé par à une formation précise.
  • Les métiers du secteur viticole sont interdépendants.

Quels sont les métiers du vin  qui existent sur le marché ?

Un large secteur de métier existe autour du vin. C’est un secteur qui embauche sur tous les fronts:

  • Dans les vignes,
  • Dans les magasins,
  • Dans les restaurants
  • Dans le tourisme

Les métiers liés à la vigne :

1 – Les vignerons

Dans les vignes, on retrouve les vignerons. Il s’agit d’un artisan agricole  qui cultive la vigne et produit le vin. Dans le métier de vignerons on distingue également  les métiers suivants:

  • Le viticulteur qui a pour vocation de travailler uniquement la vigne
  • Le conseiller ou chef de culture est  responsable du bon fonctionnement de la vigne et des travaux à attribuer à son équipe travaillant dans la vigne
  • Le directeur technique viticole ou cadre technique du vin est un métier très diversifié. Il est responsable du bon fonctionnement de la vigne tant au niveau du personnel qu’à la production du vin.

Le salaire d’un vigneron oscille entre 1600 euros par mois pour un débutant et  2 500 euros par mois pour les plus expérimenté. Néanmoins, pour les cadres vignerons  la rémunération peut vite grimper jusqu’à 7 000 euros mensuel. De plus, si celui-ci est en possession de sa propre vigne, sa rémunération se fera en fonction de ses ventes. 

2 – L’œnologue

L’œnologue est un expert en vin. Il mérite ce titre car il a étudié la science du vin et possède ainsi des connaissances scientifiques et techniques dans ce domaine. L’œnologue peut être indépendant ou salarié. Il existe 2 métiers d’œnologie :

  • L’Œnologue en production viticole participe aux différentes étapes d’élaboration du vin  en donnant des conseils et en s’assurant que les démarches qualités soient bien respectées tout au long de la chaine de production.
  • L’Œnologue en conseil intervient dans le cadre d’un accompagnement et d’un conseil sur tout le processus du vin, de la production du raisin jusqu’à la mise en bouteille.

L’œnologue peut travailler auprès des producteurs comme il peut également travailler auprès des centres de recherches ou des laboratoires.

Le salaire d’un œnologue varie entre 2 000 euros pour un débutant et 5 000 euros pour un œnologue confirmé.

3 – Le sommelier

Le sommelier est également un expert du vin qui travaille directement avec les clients. Il a le privilège de connaître différentes sortes de vins : le nom, l’année et le verre à utiliser pour déguster correctement le vin. Étant donné qu’il a une connaissance large du vin, il est celui qui est chargé de la gestion des vins dans l’établissement où il exerce, du service et des conseils autour du vin.

Le salaire d’un sommelier varie entre 1 269 euros pour un assistant sommelier qui débute et 3 000 euros pour un sommelier confirmé.

4 – Le commercial en vin

Le commercial en vin est un métier destiné aux passionnés de vin.  Il effectue les tâches habituelles d’un commercial  mais  est spécialisé en vin. Il a le mérite de mettre en valeur les grands millésimes et de mettre en avant les atouts de tous les crus qu’il doit vendre.

Un commercial en vin débutant peut gagner un salaire mensuel compris entre 1 711 euros et 2 500 euros. Tandis, qu’un commercial de vin plus expérimenté peut toucher un salaire mensuel tournant autour de 14 000 euros.

5 – Le caviste

Le caviste est la personne qui s’occupe des caves et qui a la charge des vins. Le métier de caviste  a plusieurs aspects :

  • Le caviste dans la production du vin :
    • Il peut être la personne en charge de la mise en tonneau des raisins.
    • Il peut s’agir d’un employé chargé de l’approvisionnement de la cave en vin
  • Le caviste commerçant.
    • Celui-ci peut être un entrepreneur, il a son propre commerce et doit ainsi réaliser des ventes

Le salaire d’un caviste qui travaille dans la production peut osciller entre 1500 euros pour un caviste débutant  à 2 200 euros pour un caviste expérimenté. Pour un caviste commerçant, le salaire se déterminera en fonction des ventes réalisées.

6 – Juriste du secteur viticole

Le juriste spécialisé en droit de la vigne et du vin est un expert du vin législatif indépendant ou travaillant dans un cabinet. Il doit avoir des compétences juridiques et techniques afin de bien cerner les besoins de ses clients. Il s’agit d’expert  qui accompagne les producteurs dans tous les aspects juridiques de la production du vin:

  • La labellisation du produit.
  • Conseiller les producteurs d’un point de vue législatif.
  • Encadrer la concurrence.
  • Les règlements des litiges.

Le salaire d’un juriste expert dans le secteur viticole varie entre 2 000 et 2 600 euros mensuel.

Bon à savoir :

  • Il existe plus de 500 000 acteurs du vin sur le territoire français.
  • Il est possible de faire carrière dans le secteur du vin.

Points à retenir :

  • Les métiers qui concernent le vin exigent des compétences et des connaissances précis.
  • Devenir un expert dans sa branche d’activité est un plus car non seulement il y a acquisition de compétences mais également un gain important de salaire.

Accéder aux métiers du vin nécessite des connaissances approfondies  en viticulture-œnologie et des qualités humaines importantes pour faciliter la communication entre les différents interlocuteurs.