Quel vin avec la blanquette de veau ?

Vin avec la blanquette de veau

Pour réussir la blanquette de veau, vous avez choisi les meilleurs morceaux de viande, cuit les légumes à part, ajouté du jaune d’œuf à votre sauce et suivi la bonne recette. Certes, la réussite du plat dépend de la maîtrise de la recette. Or, l’étape de la dégustation reste cruciale. Pour relever le goût de chaque ingrédient, il nous faut le bon vin! Sélectionnez un vin de qualité, qui s’accordera en harmonie avec la banquette, sous peine d’altérer la saveur exquise des viandes et des légumes. Si vous avez une préférence pour les vins blancs, partez sur des vins opulents, généreux et riches en arômes. Je recommande vivement les Côtes Catalanes Olivier Pithon « 357 » et les Crozes Hermitage blancs d’Entrefaux. Quant aux vins rouges, ceux légers et peu tanniques vont à merveille avec la blanquette de veau. Le Pic Saint Loup rouge d’Ermitage ou le Barolo « Massara Castello di Verduno donnera le mariage parfait. Quelles sont les sélections du sommelier ? Quelles sont les particularités de la blanquette de veau ? Que va-t-on rechercher dans le vin qui va l’accompagner ? Les détails !

À RETENIR : Quel vin avec la blanquette de veau ?

  • La blanquette de veau et les vins blancs tels que les Côtes Catalanes Olivier Pithon “357” et les Crozes Hermitage blancs d’Entrefaux offrent l’alliance parfaite.
  • Les amoureux du vin rouge trouveront leur Bonheur avec les vins peu tanniques comme le Pic Saint Loup rouge d’Ermitage ou le Barolo “Massara Castello di Verduno.

Vous vous demandez comment accompagner la blanquette de veau avec du vin. La réponse est dans cet article !

Quelles sont les sélections du sommelier ?

Pour atteindre le parfait accord blanquette de veau / vin, voici mes suggestions. Faites votre choix en fonction de vos goûts et votre budget.

  • Un vin à moins de 10 euros

Ma recommandation personnelle :

Dans cette catégorie, je suis séduit par le Pic Saint Loup rouge du domaine d’Ermitage. Ce vin intense révèle en bouche une saveur riche et équilibrée associée à une belle structure tannique. Il dégage des notes d’olive, suivies de réglisse et d’épices, puis s’achève par des nuances de fruits rouges et de groseille.

Par ailleurs, les vins suivants donnent également d’excellents résultats :

  • Le Ribeiro Mencia de Bodegas Val de Souto, ce rouge se distingue par sa belle fraîcheur et son tanin
  • Les Côtes Catalanes Olivier Pithon ‘357’ blanches, un vin doux qui vous satisfera par ses notes florales et ses arômes de fruits jaunes.
  • Les Côtes du Rhône rouges ‘Les Claux’ du Raymond Usseglio qui se reconnaissent par leurs notes de fruits rouges, de baies de mûre de Boysen et de myrtilles.

 

  • Un vin entre 10 et 30 euros

Ma recommandation personnelle :

Les Côtes du Vivarais ‘cuvée domaine’ de Gallety sont à privilégier, car ils sont issus des vignes âgées, ce qui leur confère leur intensité. Ces cuvées gourmandes sont imprégnées de fruits noirs, d’où leur générosité.

Dans cette catégorie de prix, je recommande également :

  • Le Crozes Hermitage blanc des Entrefaux, sélectionné pour ses arômes délicats mêlés de fruits exotiques, de pêche blanche, de poire, d’acacia et de vanille de Bourbon.
  • Les Côtes Catalanes rouges ‘les Calcinaires’ de Gauby qui débutent par une saveur de fruit soyeux et une belle matière voluptueuse. Ils présentent des tanins fins et soyeux. Au nez, ils dégagent une note intense de fruits rouges, suivie d’épices, de garrigue, de cuir et de cacao.
  • Le domaine Dominique Laurent est célèbre pour la finesse et la précision de ses vins. Le marsannay blanc ‘vieilles vignes’ est un de ses succès. Je l’apprécie pour sa saveur délicate, ses notes mûres de poires et d’amandes ainsi que sa finale saline et fraîche.

 

  • Un vin à plus de 30 euros

Ma recommandation personnelle :

J’affectionne particulièrement le Barolo ‘Massara Castello di Verduno qui séduit non seulement pour sa robe rouge rubis brillante, mais aussi pour son nez large et balsamique agrémenté par des notes fruitées de confiture et de cerise, suivis de notes de poivre, de thym et de géranium. Il dévoile en bouche une saveur fraîche et corsée avec des tanins souples.

Dans cette catégorie de prix, je recommande également :

  • Le Sancerre rouge ‘Les Garennes’ Vincent Gaudry, ce vin est idéal pour savourer la suavité d’un pinot noir épuré. La richesse de ses arômes, ses notes kirschées et épicées, sa bouche soyeuse démentielle en font une excellente alliée de la blanquette.
  • Le Meursault Charmes 1er cru de Latour Giraud, qui dû à son climat changeant rend difficile la typicité du vin. Il peut tantôt avoir un goût de noisette, tantôt de pêches, parfois de vanille, mais son caractère prononcé est inchangé.
  • Les côtes du Roussillon du Clos des Fées m’ont conquis pour leur arôme complexe de fruits intenses et bien mûrs. Ils révèlent en bouche une saveur puissante et riche à la texture crémeuse.

Points clés à retenir :

  • Pour un vin de moins de 10 euros, je recommande le Pic Saint Loup rouge du domaine d’Ermitage.
  • Pour un vin à plus de 30 euros, vivez une expérience gustative unique avec le Barolo ‘Massara Castello di Verduno.

Quelles sont les particularités de la blanquette de veau ?

Symbole de convivialité, la blanquette de veau combine plat traditionnel et art de vivre à la française. Ce plat emblématique des compagnes de la France est aussi onctueux que savoureux. La Bourgogne, la Picardie et la région lyonnaise se disputent de son origine. La blanquette tire son nom de la sauce blanche qui la compose. Elle est généralement réalisée avec des jaunes d’œuf, du bouillon et de la crème fraiche. À cela s’ajoute l’onctueux ‘roux blanc’, concocté avec du beurre et de la farine. Pour trouver le meilleur accord blanquette/vin, il est important de considérer les différentes caractéristiques du plat :

  • La viande tendre et fondante en bouche ;
  • La texture crémeuse de la sauce ;
  • Les notes terriennes des carottes et des champignons.

Bon à savoir

Si vous servez à votre table de la blanquette de veau au citron, privilégiez les vins blancs assez jeunes, car si le vin et le citron apportent tous les deux de l’acidité, ils risquent d’altérer la saveur du plat.

Points clés à retenir :

  • La blanquette de veau se particularise par sa viande tendre et fondante en bouche ainsi que la texture crémeuse de sa sauce.
  • Les carottes et les champignons y apportent des notes terriennes.

Que va-t-on rechercher dans le vin qui va l’accompagner ?

Le vin blanc est la boisson idéale pour accompagner ce plat traditionnel français. D’ailleurs, dans certaines recettes, il entre dans la composition dès la préparation du plat. L’association vin blanc et blanquette est un accord évident, mais pas n’importe quel blanc. Les vins blancs opulents, généreux avec une aromatique sont idéaux.

L’alliance blanquette de veau et vin rouge est possible. Toutefois, méfiez-vous des vins rouges trop tanniques, ils deviendront abrasifs en bouche une fois mêlée à la sauce blanche. En revanche, les rouges légers peu tanniques peuvent agréablement vous surprendre.

Bon à savoir 

La blanquette de veau aux morilles se mélange à merveille aux vins rouges. Préférez ceux secs et évolués, notamment les vins bien vieillis qui ont été élevés pendant plus de 10 ans.

Points clés à retenir 

  • Un vin blanc opulent et généreux avec une aromatique se marie parfaitement à la blanquette de veau.
  • Un rouge léger sur des notes de fruits peu tanniques rehaussera le goût du plat.

Pour régaler la famille, vous avez opté pour la blanquette de veau traditionnelle ou revisitée ? Dans les deux cas, ne négligez pas le choix du vin, ce spiritueux contribue grandement à la réussite de la dégustation. Le vin blanc est une bonne option. De plus, si la blanquette de veau est très calorique, réjouissez-vous, les faibles calories du blanc viendront compenser cette générosité.

Copy link
Powered by Social Snap