Vin de pêche à l’ancienne

Vin de pêche à l’ancienne

Le monde du vin ne se limite pas uniquement à la production ou la dégustation de boissons à base de raisins. En effet, les vins se réinventent continuellement et de nouvelles saveurs voient le jour. C’est notamment le cas du vin de pêche à l’ancienne. Il s’agit d’un vin apéritif très connu dans le sud de la France. Comme son nom l’indique, il est concocté à base de feuilles de pêcher additionnées à du vin ainsi que de l’alcool et du sucre. Comment boire le vin de pêche à l’ancienne ? Quelle est la meilleure recette de ce vin apéritif ?

À RETENIR : Qu’est-ce qu’un vin de pêche à l’ancienne ?

Le vin de pêche à l’ancienne est un vin apéritif fruité avec un goût subtil distinctif du sud. Il est possible de concocter soi-même la boisson. Cependant, le vin de pêche est également vendu dans le commerce. Vous pouvez alors acheter des productions artisanales ou industrielles.

Le vin de pêche à l’ancienne tire son origine d’un savoir-faire provençal consistant à macérer des feuilles de pêcher et des arômes dans du vin et de l’alcool.

Comment préparer du vin de pêche ?

Dans la région des Alpes, au sud de la France, les femmes provençales sont à l’origine d’une célèbre boisson apéritive. Il s’agit du vin de pêche à l’ancienne dénommé également rinquinquin. L’histoire nous raconte qu’elles se sont inspirées de la forte production de pêches dans la région pour réaliser cet apéritif à déguster à différentes occasions.

Par ailleurs, le vin de pêche est vendu dans le commerce, mais il est également possible de préparer le vin apéritif chez soi.

Voici comment faire du rinquinquin :

  • Récolter des feuilles de pêcher bien fraîches puis les laver soigneusement avant de les sécher ;
  • Déposer les feuilles dans un grand bocal en verre et verser 1 litre de vin blanc, ensuite, de l’alcool, soit 200 ml d’eau de vie, et environ 150 g de sucre ;
  • Fermer le bocal hermétiquement durant 2 mois et demi ;
  • Remuer de temps à autre durant les 45 premiers jours pour que la préparation s’imprègne bien du goût des feuilles.

Bon à savoir :

La recette traditionnelle consiste à utiliser environ une soixantaine de feuilles de pêcher pour un litre de vin. Vous pouvez néanmoins aller jusqu’à 100 feuilles, voire plus selon vos goûts, mais à condition d‘adapter la quantité de vin et d’alcool. Il est possible d’ajouter de la vanille, des arômes et des fruits pour donner plus de saveurs à la boisson. Dans d’autres recettes, la pêche est également intégrée dans sa préparation de la boisson.

Points clés à retenir :

  • Le vin de pêche à l’ancienne se bonifie avec le temps, il faut alors le laisser reposer dans le bocal à température ambiante au moins six mois pour obtenir un apéritif de qualité ;
  • Le vin blanc est l’ingrédient principal de la recette traditionnelle, mais il est aussi possible de préparer du rinquinquin avec du vin rouge ou du rosé.

À quelle période préparer du vin de pêche ?

Étant donné qu’il faut des feuilles de pêcher pour concocter du vin de pêche, il faut se référer à la saison de ce fruit pour le préparer. Cependant, la saison de la pêche n’est pas le seul paramètre à prendre en considération. Il est également indispensable de se référer au moment de dégustation.

La période de la cueillette des pêches est la référence pour préparer le vin de pêche. Elle est estimée entre la mi-juillet et le mois d’août. Plus précisément, entre le 22 juillet et le 15 août. Cependant, la récolte du fruit peut s’étaler jusqu’en septembre en fonction des saisons.  

Même si le pêcher conserve la majorité de ses feuilles sur une bonne partie de l’année, seules les feuilles cueillies durant la récolte du fruit peuvent être utilisées. De ce fait, les feuilles sont à ramasser entre le 22 juillet et le 15 août généralement.

À savoir :

Le mois de juillet jusqu’à août voire septembre est la période idéale pour récolter des pêches mûres et des feuilles fraîches. C’est le moment propice pour préparer votre vin de pêche avant de le déguster 6 à 18 mois plus tard.

Points clés à retenir :  

  • La période de récolte des pêches est la période choisie pour préparer du vin de pêche à base de feuilles de pêcher et du fruit ;
  • Les plus pressés peuvent déguster le vin de pêche au bout de seulement six semaines après sa préparation.

Le vin de pêche est une boisson apéritive. Elle s’obtient à partir de la macération de feuilles de pêcher dans du vin, de l’alcool et du sucre. Dans certaines recettes, on retrouve également des morceaux de fruits, notamment la pêche en question. Les amateurs de vin n’hésitent pas à ajouter des épices et des arômes comme de la vanille, des clous de girofle, du gingembre, pour agrémenter le goût. Par ailleurs, le vin de pêche fait partie des boissons qui s’améliorent au fil des années. Même si vous pouvez le consommer au bout de 45 jours après sa préparation, le vin sera encore meilleur avec l’âge. Attendez au moins 6 mois pour que le breuvage gagne en maturité et en texture. 

Copy link
Powered by Social Snap