Les vins rouges côtes-du-rhône

Les vins rouges côtes-du-rhône

Tout d’abord, rappelons que c’est dans la région du Rhône, située dans le quart sud-est de la France (limitrophe à la Suisse et à l’Italie) que le terme côtes-du-rhône est né. Ce dernier représente l’appellation d’origine contrôlée (AOC) des vins produits sur les rives droite et gauche du fleuve de Rhône. Avec des vignobles déployés depuis 2000 ans d’histoire, les vins du Rhône tirent leur finesse, leur richesse et leur originalité de la diversité de leurs cépages et aussi grâce à une vingtaine de producteurs expérimentés comme le Mas de Libian, le Domaine Brusset, le Dauvergne Ranvier ou encore le Domaine Richaud pour n’en nommer que quelques-uns.

À RETENIR : Quelle est la particularité du vin rouge côtes-du-rhônes ?

Avec une aire de production qui s’étend sur plus de 40 000 hectares, d’où une production annuelle d’à peu près 465 millions de bouteilles provenant de 7 000 exploitations, vous avez une vingtaine de cépages aux choix.

Quels sont les vins côtes-du-rhône ?

Rouges, blancs ou rosés, il y en a pour tous les goûts et les budgets. Mis en bouteille de 75cl, chacun a une identité marquée.  Nous avons sélectionné le top 10 rapport qualité/prix vins côtes-du-rhône ici :

Appellation Type Année Prix
Château des Coccinelles

Château des Coccinelles

Rouge 2019 11,00 €
Romain Duvernay

Domaine de la Grand’ribe

Rouge 2016 10,62 €
Maison Tardieu-Laurent

Guy Louis

Blanc 2018 18,00 €
Xavier Vignon

Arcane Vi les Amoureux

Rouge 2016 29,00 €
Vieilles Vignes

Maison François-Xavier Nicolas

Rouge 2019 12,00 €
Belleruche

Maison M. Chapoutier

Rouge 2019 11,76 €
Bois des Moines

Château Gigognan

Rouge 2016 17,00 €
Côtes-du-Rhône Rouge

Famille Sadel

Rouge 2019 12,00 €
La Dame Bleue

Boisson Delame

Blanc 2019 9,80 €
La Fiole Côtes du Rhône

Maison Brotte – La Fiole

Rosé 2021 6,95 €

 

Bon à savoir

Pour choisir le meilleur vin, le goût y est certainement pour quelque chose mais nous estimons qu’il est aussi avantageux de connaître ce qu’est un cépage – une variété de vigne qui permet de faire du vin. Les cépages, la diversification des sols ainsi que les climats permettent d’élaborer des vins pour tous les goûts ! Pour ce qu’il en est des vins côtes-du-rhône, 26 cépages sont autorisés pour la fabrication du vin :

  • Les cépages blancs qui sont appelés « Borboulenc, Clairette, Grenache blanc, Maccabeo, Marsanne, Muscat blanc, Picardan, Picpoul blanc, Roussanne, Ugni blanc, Vermentino ou Rolle, Viognier »
  • Les cépages rouges qui se pratiquent plus que les blancs sont connus sous les noms de « Calitor, Carignan, Cinsault, Clairette rose, Counoise, Grenache gris, Grenache noir, Marselan, Mourvèdre, Muscat noir, Picpoul noir, Syrah, Terret noir, Vaccarèse » 

Quels sont les meilleurs vins rouges côtes-du-rhône ?

Il est à noter que les vins rouges représentent 87 % de la production vinicole dans la vallée du Rhône. Pour le top 5 vins rouges côtes-du-rhône qui vont suivre, les dégustateurs les considèrent tous comme les meilleurs au monde. Pour tous millésimes confondus et provenant de plusieurs sources d’avis consommateurs, la première place revient à :

  • la Cuvée Da Capo Châteauneuf-du-Pape, Domaine Pegau qui est un vin composé à 100% du cépage Grenache.

On retrouve ensuite :

  • le Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape qui en bouche est un vin puissant avec une belle fraicheur.

À la troisième position se trouve :

  • le Châteauneuf-du-Pape, Réserve des Célestins, Domaine Henri Bonneau qui est également un vin puissant avec un bel équilibre entre l’acidité et les tanins.

Le prochain qui peut concourir avec les autres sans complexe est :

  • l’Ermitage Cuvée Cathelin, Domaine Jean-Louis Chave qui est dans le top 60 des vins de France et dans le top 5 des vins de Hermitage.

La dernière sélection est :

  • le Côte-Rôtie La Turque, Domaine E. Guigal. Ce vin composé à 100% du cépage Shiraz/Syrah est aussi un vin puissant avec un équilibre absolu entre l’acidité et les tanins.

Quand et comment apprécier le vin rouge côtes-du-rhône ?

Amateurs de vins rouges côtes-du-Rhône, sachez que vos vins préférés peuvent se déguster tant en apéritif qu’en digestif.

À l’apéritif, les grands crus, les moelleux trop sucrés, les tanniques et les boisés sont à éviter car d’une part, le concept d’apéritif léger destiné à éveiller les papilles ne permet pas de les savourer à leur juste valeur ; et d’autre part, ils apporteraient une certaine sécheresse en bouche. Il est préférable de se tourner vers un vin simple et rond comme les vins rouges fruités accompagnés de quelques tranches de saucissons et de fromages à pâte dure ou à déguster seuls.

Par ailleurs, selon des chercheurs britanniques, le vin rouge est aussi bon pour le système digestif et aide à réduire le taux du cholestérol. Vous pouvez donc être rassurés quant à ses effets bénéfiques potentiels sur la santé intestinale et les germes. En digestif, les tanins vont enlever le gras du dîner encore présent dans votre bouche, puis l’alcool créera une sensation de chaleur, dite sensation thermique, qui portera les arômes et vous permettra d’en profiter même si votre palais ressent de la fatigue.

La Cuvée Da Capo Châteauneuf-du-Pape Domaine Pegau, le Château Rayas, Châteauneuf-du-Pape ainsi que le Châteauneuf-du-Pape, Réserve des Célestins, Domaine Henri Bonneau s’accordent généralement bien avec du porc, de la volaille ou de l’agneau.

L’Ermitage Cuvée Cathelin, Domaine Jean-Louis Chave s’accorde parfaitement avec du bœuf, de l’agneau ou du fromage fort.

Le Côte-Rôtie La Turque, Domaine E. Guigal quant à lui, se marie tout à fait avec de la volaille, du bœuf ou du gibier.

Conclusion

Choisir son vin rouge côtes-du-rhône, c’est tout simplement avoir l’embarras du choix. Avec plus de 400 millions de bouteilles produites chaque année, vous vous y perdrez dans votre choix. Cependant, vous pouvez baser votre sélection sur les caractéristiques des vins comme leurs couleurs, les tanins, les variétés subtiles de goûts et senteurs, l’acidité et la teneur en alcool qui, au passage, est généralement comprise entre 12 et 15%.

Alors, êtes-vous plutôt « couleur » ? Sachez qu’en vieillissant, les couleurs vives et jeunes du vin rouge deviennent grenat, voire brunes.

Si vous êtes plutôt « tanins », il faut savoir qu’ils représentent la structure même du vin et s’adoucissent avec le temps. Les vins jeunes et tanniques sont mieux appréciés après quelques années de vieillissement en bouteille.

Avec les propriétés organoleptiques uniques du vin mais surtout grâce aux cépages, vous avez des saveurs et des arômes au choix comme la framboise, le cassis, la réglisse, les fleurs ou autres.

Finalement, si vous voulez considérer l’acidité du vin dans votre choix, il est à noter qu’étant un composant essentiel du vin, il sert de conservateur et apporte fraîcheur et structure.