Vin rouge pétillant Italien

Vin rouge Pétillant Italien

N° 1 mondiale de producteur de vin, l’Italie est reconnue depuis plusieurs années pour sa gastronomie et son vin. Le pays possède de nombreux vins produits à travers le territoire, allant des vins tranquilles aux vins effervescents. Le terroir et les cépages uniques offrent des particularités singulières pour profiter de nouvelles sensations. Selon les archives et ouvrages historiques, on découvre que l’Italie détient le titre des plus anciennes productions. Mais quels sont ces vins rouges effervescents ? Comment se boivent-ils ? On vous dit tout !

Le Lambrusco

Il est juste de donner à ce vin tout le crédit qu’il mérite, car il est souvent étiqueté comme un vin de supermarché, du vin bon marché. Au lieu de cela, ce vin est frais, parfumé et modérément alcoolique. Il est issu du cépage éponyme originaire des régions centrales italienne. Modèle, Parme et Reggio nell Emilia. La famille Lambrusco ne compte pas moins d’une soixantaine de variétés, dont seulement 3 d’entre eux ont réussi à se démarquer et sont ainsi utilisés pour l’élaboration du Lambrusco :

  • Lambrusco di Sorbara
    Donnant des vins rouges ou rosés, il offre des vins secs ou sucrés aux notes de framboises et de violettes.
  • Lambrusco Salamino (dont les grappes de raisins ont la forme d’un salami)
    Il donne des vins secs ou doux, d’une couleur sombre de plus qu’un corps de fruits sauvages.
  • La Grasparossa (« grappes rouges » en italien).
    Un cépage rouge d’une palette aromatique soutenue dotée d’une couleur rubis intense et d’une mousse couleur cerise.

Habituellement rouge, il se décline dorénavant et se commercialise avec succès en blanc et en rosé. Le Lambrusco peut être secco (sec), amabile (moelleux) ou dolce (doux) selon le niveau de sucre résiduel, possédant en moyenne 50 grammes de sucre par litre. Les bulles de Lambrusco sont très peu persistantes. Il se forme une belle mousse, souvent crémeuse, lorsqu’on verse dans le verre mais les bulles disparaissent rapidement. On continue néanmoins à percevoir sur la langue le CO2 encore dissout, ce qui donne un effet perlant en bouche, « frizzante » comme disent les italiens. Ce sont les Romains qui ont découvert les bulles et guidé leur évolution au cours des siècles suivants.

Il existe donc 3 méthodes de production afin d’obtenir un Lambrusco à partir d’un vin rouge tranquille :

  • La méthode Charmat : Cette méthode calmera ainsi l’acidité élevée et les tanins dominants.

La méthode de vinification se compose comme ci-dessous :

  1. Pressurage
    Juste après la récolte manuelle des raisins, les grappes sont foulées, les grains séparés des rafles et pressés pour obtenir du moût.
  2. Décantation
    Le moût trouble va reposer au froid (5 à 10°) dans des cuves d’acier pendant 10 à 12 heures puis les impuretés seront séparées du moût et mis à fermenter.
  3. Fermentation
    Grâce aux levures ajoutées au moût, elles provoquent la fermentation alcoolique.
  4. Assemblage
    Cette étape permet de construire le style et le goût du breuvage.
  5. Prise de mousse
    Cette dernière fermentation se fait en cuves closes sous haute pression.
  6. Mise en Bouteille
    Les bouteilles sont ensuite encavées dans l’obscurité, à température et humidité constantes pour permettre ainsi au vin de vieillir. Après 30-40 jours, le vin est prêt à être commercialisé.
  • La méthode traditionnelle ou Champenoise : seconde fermentation en bouteille. Il donne un résultat plus épuré, plus soigné et plus élégant.
  • Le méthode dite ancestrale : elle consiste à mettre les vins en bouteille avant la fin de leur première fermentation.

Nos conseils :

Un bon Lambrusco se reconnaît à sa couleur pourpre, dense. Il est plein de fraîcheur et de fruité. Au nez, on retrouve des parfums de framboise, de cerise et de mûre. Principalement mousseux, il se boit légèrement frais à une température entre 8°C à 10°C. A cette température de service, il conservera ainsi sa fraîcheur naturelle sans anesthésier les arômes. Il se consomme jeune, entre 1 et 5 ans à partir de son millésime. On le sert généralement en apéritif, ou avec des entrées, de la viande blanche ainsi que de la charcuterie. Il est important d’ouvrir la bouteille au dernier moment et de la boire rapidement, on n’en gardera pas au réfrigérateur pour le lendemain car ses bulles s’évanouissent rapidement.

Point à retenir :

Malgré une mention qui pourrait surprendre les nouveaux consommateurs de vins, le Lambrusco se révèle être un vin de qualité avec une palette aromatique intensément fruitée. Le perfectionnement des méthodes de fabrication démontrent un savoir-faire des viticulteurs et de leurs envies incessantes de produire le Roi des effervescents rouges.

Le Meilleur d’Asti

Vin doux pétillant fait à Piémont, au nord-est de l’Italie, dans la région d’Asti, l’Asti est généralement doux avec des arômes intenses de fruits et de fleurs doté d’un faible taux en alcool, souvent en dessous de 7 %, avec une teneur en sucre d’au moins 50 grammes de sucre par litres.

Il existe différents types d’Asti :

  • L’Asti Spumante (plus communément appelé Asti)
    Il est moins sucré que le Moscato d’Asti, car le résidu de sucre post-fermentation est plus faible. D’une couleur rouge rubis à cerise, il a un nez délicat et une douce saveur, légèrement aromatique et d’une délicate souplesse. L’Asti Spumante se marie particulièrement bien avec une pâtisserie traditionnelle (tiramisu, panettone) ou même une salade de fruit.
  • Le Barbera : cépage le plus représentatif de la région
    Ce vin rouge italien de tout premier plan mérite pleinement la considération dont il jouit à travers le monde. Le DOCG Barbera d’Asti se distingue par sa couleur rubis, brillante et profonde à la fois, qui, au fil du temps, se transforme en grenat. Son nez est intense et vigoureux. Acide en bouche, il présente un bel équilibre entre les notes fruitées et florales. Le DOCG Barbera d’Asti se caractérise par ses arômes plaisants, sa rondeur, son bel équilibre.

Point à retenir :

La région d’Asti offre des vins pétillants réputés pour leur douceur, leur arômes de fleurs blanches et de fleurs d’oranger. L’Asti Spumante et le Barbera d’Asti demeurent une valeur sûre pour ceux qui font attention à leur consommation d’alcool mais qui veulent quand même profiter d’un bon verre de vin pétillant.

Pour conclure, ces effervescents italiens sont un pan passionnant et stimulant à découvrir pour les amateurs. Si l’accord avec des desserts à base de fruits est un classique, d’autres mariages sont à trouver afin d’augurer des sensations gustatives nouvelles et inhabituelles.