Les vins italiens – Le guide complet

Les vins italiens - Le guide complet

Quand il est question de vin et plus particulièrement de vignoble, l’Italie reste un monopole. Il s’agit d’un fait qui a été confirmé par l’organisation internationale de la vigne et du vin. L’Italie à elle seule assure à peu près la moitié de la production de vin mondiale partout dans le monde. Le fait est que de nombreux vignobles y sont présents et demeurent en concurrence en ce qui concerne le marché viticole italien. Les acteurs en la matière sont donc divers et variés. Pour rappel, le vin italien est extrêmement prisé un peu partout. C’est sûrement en raison du fait que le vin italien soit unique en son genre.

L’histoire du vin italien

Le vin italien renferme énormément d’histoire et de culture au fil de ces années d’existence. Présent à l’aube de l’histoire elle-même, il est possible de retracer la chronologie du vin italien à partir de 4 000 ans avant l’ère actuelle. À cette époque, le vin était servi en offrande pour le dieu soleil. La technique était assez simple, il suffisait de presser du raisin au pied des idoles. Les grandes civilisations antiques ont chacune apporté une nouveauté en ce qui concerne le vin italien. Dans l’antiquité, la culture du vin était considérée comme étant un phénomène mystique. Ainsi, le fait d’obtenir du bon vin ou non résultait plus du hasard que de la technique. Pourtant, la civilisation romaine a réussi à mener la viticulture à un niveau de maître même à cette époque.

Une innovation dans la viticulture peut tout de même être relevée au XIXème siècle, c’est en réalité en raison du fait que la science prime désormais sur la mystification. La production est bien plus performante compte tenu de cela. Le fait de mélanger les cépages donne aux vins italiens un ton unique en son genre. Dès lors, la reconnaissance aux niveaux internationaux est désormais mise en avant en ce qui concerne le vin italien. Les grands crus sont alors à l’honneur tout au long de cette période.

La phase de guerre dans cette période a propulsé l’Italie comme étant le principal fournisseur de vins bon marché à l’échelle mondiale. Ce commerce a mis un frein à sa réputation en ce qui concerne les grands crus. Les années 60 ont été les prémices du retour en force de la réputation des marchés viticoles italiens. Les réglementations sont désormais un peu plus sévères mettant en exergue la qualité du vin avant la quantité.

Les divers classements et appellations des vins italiens

Le vin italien en fonction de sa provenance mais également de sa qualité est classé selon un ordre précis. Il s’agit d’une dénomination qui a été votée dans les années 60 en vue de renforcer la qualité des vins en Italie. Ainsi, la relation de confiance entre le client et les viticulteurs reste transparente. C’est en fonction de sa qualité mais aussi de sa règlementation que les vins italiens sont mis en exergue. Quelques mentions se distinguent en ce sens :

  • Les DOC ou dénomination d’origine contrôlée ;
  • Les DOCG ou dénomination d’origine contrôlée et garantie ;
  • Les vins de tables.

Origine et localisation des vins italiens

Il est clair que le cépage autochtone varie d’une région à une autre en Italie. Le fait est que chaque région a sa propre spécialité et que le cépage est éparpillé partout au sein de l’Italie. Le Nord-ouest englobe plusieurs villes qui incluent Piémont, la Lombardie et quelques autres villes renommées dans le domaine viticole. C’est généralement le Nebbiolo qui est utilisé dans cette zone. Elle a pour particularité spécifique de donner un goût sucré associé à un arôme unique qu’est le muscat.

Le Nord Est est renommé pour la qualité du vin qui est frais et particulièrement fruité. Elle rassemble en son sein la ville de de la Vénétie, du Frioul Vénétie Julienne et du Trentin Haut Adige. La particularité de cette région réside dans l’utilisation mixte des cépages. Effectivement, ce n’est pas uniquement du cépage local que cette région cultive, ils cultivent également les cépages français et allemands.

Le Centre Ouest englobe la Toscane, la Chianti, le vin italien de cette région est fait à base de cépage noir italien. C’est extrêmement connu pour le grand vin rouge qui en est le produit par la suite.

Le Sud est composé des Pouilles et de la Sicile. Ces deux villes figurent parmi les plus productives pour la commercialisation de vin en grande quantité.

Les catégories de vins en région italiennes

Avec la nouvelle réglementation en vigueur depuis les années 60 qui vise à rendre les vins italiens meilleurs et dignes de confiance, c’est désormais moins laborieux de déterminer les meilleurs.

La région Les villes Style de vin
Nord-Ouest ·         La Ligurie

·         La Lombardie

·         Val d’Aoste

·         Le Piémont

Les vins blancs majoritairement

Le vin effervescent

Le vin de Montagne ou vin d’altitude

Le vin pétillant et le vin un peu pétillant

Nord Est ·         Trentin Haut Adige

·         Frioul Vénétie Julienne

·         Vénétie

Les vins blancs vifs

Le vin blanc aux arômes de fruit tropical

Le vin effervescent sec ou demi sec

Le Centre Ouest ·         La Toscane Les grands vins rouges

 

Le Sud de l’Italie ·         Les Pouilles

·         La Sicile

Le vin rouge puissant

Le vin rouge et le vin rosé

 

Pour chaque région, il y a une spécificité qui fait la renommée de l’Italie. Tout de même, il y a lieu de rappeler le fait que Le Sud reste le plus grand producteur de vin entre tous. Certaines régions écoulent en plus petites quantités mais se spécialisent un peu plus dans les grands crus. Ainsi, c’est plus un accent sur la quantité que la qualité qui est de mise.

Les meilleurs vins italiens

Le vin italien est extrêmement riche en matière de culture et de diversité. C’est le cas surtout en raison des divers cépages autochtones utilisés pour la fabrication de vin. Effectivement, en territoire italien, le cépage utilisé varie selon la région. En conséquence, il y a de nombreuses caves à vins qui sont mises à l’honneur dans cette partie du monde. Quelques-uns de ces vins sont tout de même reconnus comme étant les meilleurs :

  • Le DOGC Barbarelo et Barbaresco issu du Nebbiolo ;
  • Le DOC Collio Goriziano et le Colli Orientali Del Friuli issus du merlot ou du cabernet ;
  • Le DOGC Chianti ;
  • Le DOGC Brunello di Montalcino ;
  • Le DOGC Vino Nobile di Montalcino ;
  • Le DOC Castel Monte et Martina Franca.

Le fait est que partout en Italie, il y a de nombreux grands crus qui sont considérés comme étant incontournables. Pourtant, il y a également des vins légers qui se consomment généralement jeunes. Cela n’indique pas forcément que le vin est de mauvaise qualité, c’est juste différent de ce qui est traditionnel et cela a son propre charme.

La carte des vins italiens

Vous souhaitez partir pour une route du vin, prenez le temps de faire une escale dans les caves à vins incontournables en Italie. Faites la découverte des divers styles de vins propre à chaque région. Dans un premier temps, il faut savoir qu’il y a plus de 500 marques de vins dans toutes l’Italie. Ainsi, Si vous n’êtes pas sommelier ou un grand amateur, cela risque d’être difficile pour vous de se répertorier en ce qui concerne le vin italien. C’est dans cette optique que les cartes de vins sont essentielles. Ce n’est pas facile non plus de décrypter la carte des vins pour les débutants. Le but de cette carte des vins est avant tout de mettre en exergue la production de vin, le type de vin, la région dont ce vin est issu et enfin le prix du vin. Il s’agit des informations de base pour vous permettre de suffisamment vous orienter. Pour autant, la carte n’est pas forcément détaillée. Si vous souhaitez en apprendre plus, vous devez donc approfondir vos recherches sur le sujet.   

Quel plat déguster avec le vin italien ?

C’est une question un peu difficile en raison du fait qu’il y a beaucoup de vins italiens. La réponse à cette question est floue. Chaque plat peut être associé à du vin italien mais cela dépend du type de plat et du type de vin utilisé. Le principe est simple partout dans le monde pourtant. Le vin se marie généralement avec les plats locaux. C’est surtout dans les régions viticoles que le vin est associé avec la cuisine. En ce qui concerne le vin italien, il y a des vins qui sont spécifiquement orientés pour la cuisine.

En d’autres termes, ce sont des vins qui ne sont pas destinés à la dégustation mais plus aux arts culinaires. Il n’y a pas vraiment de recette en soi en ce qui concerne l’association du vin avec la nourriture, c’est plus un truc de grand-mère qui relève le goût du plat. En apéritif, le vin italien peut être associé avec de la charcuterie, le vin rouge est le plus adapté. Mais le vin blanc est recommandé avec les fruits de mers. Le poisson se marie également très bien avec le vin blanc. La viande de son côté est plus axée sur le vin rouge.

Dans l’ensemble, le vin italien reste à ce jour incontournable, que ce soit en cuisine ou pour une simple dégustation. Sa renommée est telle qu’elle reste à ce jour l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la viticulture. C’est surtout le cas en raison de la diversité de cépage dans cette région. Cela peut être considéré autant comme un atout que comme un handicap. Effectivement, c’est un atout dans la mesure où cela génère la variété et la diversité. C’est également un handicap en raison de la mauvaise qualité de certaines variétés qui impacte la renommée du vin italien.