Quel vin avec la tartiflette ?

Vin avec la tartiflette

Reine des plats d’hiver, la tartiflette est un plat incontournable lors des séjours en montagne et des vacances au ski. Lorsque les températures sont au plus bas, elle vous réconfortera avec ses pommes de terre à la texture fondante, son reblochon de Savoie agréablement gratiné et ses délicieux petits lardons. Pour décupler le plaisir, accompagnez ce délice savoyard avec une bonne bouteille de vin. Vous manquez d’idée pour l’accord vin/tartiflette ? Bonne nouvelle ! La tartiflette s’accorde aussi bien avec du rouge que du blanc. Il suffit de respecter quelques règles. Pour un choix de vin rouge, tournez-vous vers les vins aux tanins souples et légers. Essayez le Barbaresco du domaine de Prunotto ou le Ribera del Duero du domaine Bardos crianza. Quant aux blancs, ceux frais et légers offrant une belle acidité sont idéaux. Le Beaujolais blanc du domaine de Thulon ou la Savoie Abymes « Micraster » du domaine de Blard pourront agréablement vous surprendre. Quelles sont les sélections du sommelier ? Quelles sont les particularités de la tartiflette ? Que va-t-on rechercher dans le vin qui l’accompagne ? Les réponses !

À RETENIR : Quel vin avec la tartiflette ?

  • Un vin rouge aux tanins souples et légers s’accompagne parfaitement avec la tartiflette, à l’exemple du Barbaresco ou du Ribera del Duero.
  • Un blanc frais et léger avec une belle acidité est l’idéal, notamment le Beaujolais blanc ou la Savoie Abymes « Micraster ».

Envie de sublimer votre tartiflette avec le vin adéquat ? Lisez ce qui suit !

Quelles sont les sélections du sommelier ?

Pour savourer le meilleur de la tartiflette, servez un vin qui respecte la saveur de chacun de ses ingrédients.

  • Un vin à moins de 10 euros

Ma recommandation personnelle :

Je conseille le Beaujolais blanc du domaine de Thulon pour son nez de fleurs blanches et d’agrumes et sa bouche ronde, gourmande et pulpeuse.

Dans cette catégorie de prix, je recommande également :

  • L’Assyrtiko du domaine de Lyrarakis, de la région Crète. Ce blanc est apprécié pour ses arômes d’ananas ou de melon, parfois de paille ou de zeste d’agrume.
  • Le Ribera del Duero du domaine Bardos crianza, ce rouge a été sélectionné pour sa souplesse, sa douceur et son originalité.
  • Le Vinho Verde « Muros Antigos » Anselmo Mendes est un blanc qui présente un beau volume ainsi qu’une agréable fraîcheur iodée. Il est apprécié pour ses notes minérales sur un fond de fleurs blanches et d’agrumes.

 

  • Un vin entre 10 et 30 euros

Ma recommandation personnelle :

J’apprécie particulièrement la Savoie Abymes « Micraster » du domaine de Blard. Au nez, il révèle des arômes floraux et de silex. Je l’affectionne également pour sa bouche précise et minérale, suivie de ses notes de fleurs blanches, d’agrumes et de fruits à chair blanche.

Dans cette catégorie de prix, je recommande également :

  • Le Pouilly Fumé du domaine des Berthiers est un sauvignon blanc sec, léger et agréablement acidulé. Vous l’apprécierez pour ses notes d’agrumes, de pomme verte ou de poire.
  • La California Central Coast « Le Cigare volant », Bonny Doon, a été sélectionné pour sa bouche fruitée, tramée par une fine structure qui régale les papilles.
  • Le Tasmania Brut « Élite cuvée » de la Maison d’Arras, complexe et bien structuré, se distingue par son spritz piquant et persistant ainsi que sa bouche de pain grillé, d’amande, de pomme épicée et de fruits à noyau.

 

  • Un vin à plus de 30 euros

Ma recommandation personnelle :

Vous souhaitez satisfaire les plus exigeants avec un vin à plus de 30 € ? Le Barbaresco du domaine de Prunotto est une valeur sûre. Je le recommande particulièrement, car, en bouche, il joue l’équilibre parfait entre l’acidité et les tanins. Au nez, il révèle des arômes de crème, d’anis, parfois de massepain ou de sauge.

Dans cette catégorie de prix, je recommande également :

  • Le Pernand-Vergelesses du domaine de Fanny Sabre qui fera le bonheur des amoureux de vins blancs. Sa belle onctuosité se balance harmonieusement avec sa trame minérale classique.
  • Le Minervois « les Carretals » du domaine d’Anne Gros et JP Tollot fait la fierté du Languedoc avec son agréable association de fruits noirs, ajoutés à une fraîcheur légèrement mentholée, le tout agrémenté des arômes de cuir et d’épices.
  • L’Autriche Wachau Smaragd du domaine de Knoll offre un nez cristallin qui combine suavement des fragrances fruitées et une intense minéralité. Sa bouche débute par une minéralité et une grande précision, puis s’achève par une belle acidité.

Nos conseils

Pour profiter du meilleur de votre vin, dégustez-la à la température recommandée.

Points clés à retenir

  • Je recommande le Beaujolais blanc de Thulon, la Savoie Abymes « Micraster » de Blard et le Barbaresco de Prunotto.
  • L’Autriche Wachau Smaragd de Knoll offre également une alliance exquise.

Quelles sont les particularités de la tartiflette  ?

La tartiflette est un plat savoureux et gourmand qui se partage en famille ou entre amis. Cette appellation est dérivée du mot savoyard « Tartifla », qui se traduit par « pomme de terre ». En effet, ce légume est la base du plat. Or, d’autres ingrédients s’ajoutent à la tartiflette.

Chacun de ses ingrédients apporte des saveurs différentes qu’il est indispensable de considérer pendant le choix du vin. En voici la liste :

  • Le reblochon, ce fromage de Savoie au lait cru apporte du gras et de la gourmandise au plat ;
  • Les pommes de terre qui sont appréciées pour leur texture fondante ;
  • Les lardons fumés et les oignons agrémentent la saveur du plat ;
  • Un vin blanc de Savoie.

La tartiflette peut également être agrémentée avec du poivre et de la noix de muscade. Dans certaines recettes, la crème fraîche s’ajoute à la composition.

Bon à savoir

Souvent, du vin blanc sec est ajouté lors de la préparation de la tartiflette. Lorsque vous servez le plat, il est recommandé de choisir un autre vin pour l’accompagner. Ainsi, vous variez le plaisir.

Points clés à retenir :

  • Le reblochon apporte du gras et de la gourmandise au plat.
  • Les lardons fumés agrémentent la saveur de la tartiflette.

Que va-t-on rechercher dans le vin qui l’accompagne ?

Le vin est la boisson idéale pour accompagner la tartiflette. Pour ce faire, vous pouvez opter pour le blanc, le rouge ou le pétillant. Il suffit de rechercher l’équilibre parfait entre le vin et le met.

  • Un vin blanc

L’alliance vin blanc et tartiflette promet un voyage gustatif unique. Pour trouver l’équilibre met/vin, partez sur du blanc frais et léger. Un vin vif qui présente une belle acidité est l’idéal. En revanche, évitez les vins amples et qui présentent du « gras » en bouche.

  • Un vin rouge

L’accord vin rouge/tartiflette n’est pas très courant, or, il peut agréablement vous surprendre. Les lardons fumés présents dans le plat facilitent le mariage. Pour le réussir, misez sur des vins aux tanins souples et légers.

Bon à savoir

Si vous optez pour le vin rouge, fuyez les rouges à la structure imposante, très corsée et très tannique.

Points clés à retenir :

  • Le vin blanc doit être frais, léger et présenter une belle acidité.
  • Le rouge aux tanins souples et légers est recommandé.

Pour conclure, la tartiflette s’accompagne aussi bien avec un vin blanc qu’un vin rouge. Savourez ce plat typique, au bon goût de la Savoie, avec un blanc frais et léger ou encore un rouge au tanin souple. Pour atteindre la meilleure alliance, les vins savoyards sont des valeurs sûres. Vous pouvez également vous aventurer avec les produits des autres régions. L’essentiel est de respecter les règles de l’accord.