Conservation du vin rouge une fois ouvert

Conservation du vin rouge ouvert

Est-ce que vous êtes le genre à toujours terminer votre bouteille de vin ? Ou bien vous êtes le genre à siroter un verre sur votre terrasse ou devant votre télé ? Eh bien, figurez-vous qu’il est tout à fait possible de conserver le reste de votre bouteille de vin rouge au moins 5 jours après son ouverture et même jusqu’à plusieurs semaines à l’aide d’outils experts. Si vous êtes restaurateurs et que vous servez souvent vos vins au verre, ne vous ruinez pas en jetant les restes de vos bouteilles mais aussi et surtout ne vous soûlez pas avec. Décryptage

À RETENIR : Conserver le vin rouge après ouverture ?

La conservation va tout d’abord dépendre du type de vin ; les vins doux se conserveront plus longtemps comparés aux autres grâce à leur teneur en sucre. En effet, plus le vin est doux, plus il se conserve pour une plus longue durée car le sucre aide beaucoup à la conservation après ouverture.

Suivez plutôt nos conseils pour garder la saveur et le plaisir gustatif de votre « robuste » (se dit d’un vin rouge).

Comment conserver le vin rouge après ouverture ?

Il n’y a pas trente-six solutions pour conserver votre vin rouge et éviter toutes répercussions sur son goût après ouverture, les professionnels vous conseillent des choses simples à faire et à ne pas faire pour garder la qualité de votre vin. Dans le confort de votre maison, voici ce que vous pouvez faire lorsqu’une bouteille de vin n’est pas terminée :

  • Garder la bouteille de vin au frigo pour une durée maximum de 5 jours. Avant de servir le vin, sortez-le du frigo quelques heures plus tôt pour qu’il retrouve sa température normale.
  • Stocker la bouteille de vin rouge entamée dans un placard car elle y sera à l’abri de la lumière. Il est à noter que la température idéale pour le stockage est de 15 degrés.
  • Limiter l’oxydation du vin, c’est-à-dire qu’il faut éviter que l’air entre en contact avec le liquide. Il est donc impératif de penser à refermer la bouteille avec le bouchon d’origine, immédiatement après avoir servi.
  • Transvaser le vin dans une bouteille plus petite car plus la bouteille est pleine, moins le vin s’oxydera.

Par ailleurs, si vous souhaitez avoir une conservation optimale du reste de votre vin pendant plusieurs semaines, des systèmes professionnels, dédiés à la conservation des bouteilles de vin ouvertes ou un distributeur de vin au verre vous seront conseillés.

  • Dans le but d’enlever l’oxygène présent dans la bouteille, l’utilisation d’une pompe à eau comme le VacuVin est nécessaire pour vous permettre de décupler le temps de conservation de votre bouteille de vin ouverte. C’est un instrument composé d’une petite pompe et d’un bouchon en caoutchouc qui permet de pomper l’air de la bouteille.
  • Un autre système, appelé « système à l’azote » permet de conserver les bouteilles ouvertes pendant deux, voire trois semaines. Il s’agit d’injecter ce gaz neutre, qui est plus lourd que l’air, dans la bouteille. Il forme ensuite une couche protectrice juste au-dessus du vin à conserver et empêche l’oxygène d’entrer en contact avec le vin. Les systèmes à l’azote régulent également la température du vin.
  • Un système original, assez coûteux, composé d’une seringue et d’accessoires permet la distribution de vin au verre sans même ouvrir la bouteille. Ce système auquel une aiguille est plongée dans la bouteille de vin s’appelle « Coravin ». C’est une technique qui pourrait intéresser les grands établissements pour les grands vins.

Bon à savoir :

  • Le vin rouge supporte mal la lumière, stocker les bouteilles dans une pièce trop éclairée ou au soleil ne leur serait pas bénéfique.
  • Les systèmes « à l’azote et coravin », qui en passant, sont très efficaces, fonctionnent pour les vins blancs, rouges et pétillants. Cependant, leurs coûts peuvent être élevés car à part le prix d’achat des outils de conservation, ces derniers nécessitent aussi des entretiens.
  • Les systèmes à l’azote sont surtout utilisés dans les restaurants qui proposent des vins de haute qualité et coûteux, qui ne sont pas très sollicités.

Est-ce que le vin se périme ? Comment savoir si le vin est encore bon ?

Boisson alcoolisée provenant de la fermentation du raisin, on peut qualifier le vin d’aliment complexe car certains s’améliorent avec l’âge, d’autres pas. C’est aussi un aliment qui ne se périme pas et vous ne trouverez pas une date de péremption figurée sur l’étiquette. En effet, quand on dit vin, on ne parle pas de péremption mais de temps de garde surtout pour les vins qui ne révèlent leur éventuel gustatif qu’après des semaines, voire des mois ou des années. C’est à nous qui revient l’honneur de choisir entre savourer notre vin dans sa jeunesse (les rosés) ou opter pour un vin de garde (rouge).

Pour savoir si votre vin est encore bon ou s’il est madérisé, c’est-à-dire qu’il devient amer avec un goût de pomme blette, vous n’avez pas besoin d’être œnologue ou sommelier.  Néanmoins, il y a certaines propriétés du vin qu’il faut connaître comme :

  • le sucre
  • l’acidité
  • le taux d’alcool
  • la couleur
  • la brillance
  • la limpidité

En pratique, vous versez le vin à tester dans un verre à vin et laissez reposer pendant quelques minutes. Si le trouble se dissipe et que des dépôts tombent au fond du verre, soyez tranquille car le vin n’a pas été contaminé par des bactéries. Par contre, s’il présente une odeur inhabituelle, désagréable ou même dégoûtante, il est probablement bon à jeter. Toutefois, vous pouvez conclure votre petit test sur l’état du vin en le goûtant. Le vin n’est plus bon s’il a perdu tous ses tanins, ce qui signifie qu’il y a une absence totale d’acidité, qui est également caractéristique d’un défaut de fraîcheur.

Avec l’augmentation persistante de la moyenne des prix des biens mais aussi des services, adoptez le style minimaliste et ne jetez plus les restes de votre vin car il existe bel et bien des techniques de conservation à la fois simples et peu onéreux à faire. Par ailleurs, si vous optez pour des conservations plus avancées qui pourraient vous coûter un peu plus cher, faites en sorte que le coût de la conservation ne dépasse pas celui de la bouteille.