La dégustation – Tout ce que vous devez savoir

La dégustation - Tout ce que vous devez savoir

Prenez le temps de faire un crochet dans le monde viticole. Pour beaucoup, c’est par le biais de la dégustation que cela s’avère idéal. Avoir l’avantage de profiter à la fois de la façon de procéder et de la production en elle-même, c’est l’atout principal de la dégustation. Ainsi, jumeler la visite d’un vignoble ou d’une cave à vin avec une séance de dégustation est souvent de mise. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte en ce qui concerne la dégustation de vin. Ces facteurs pourraient altérer cette expérience, il est important de bien les prendre en compte. Le tourisme de vin est incontournable dans les régions viticoles. C’est l’occasion de découvrir des saveurs nouvelles. Le fait est que votre séjour ne dépend que de vous et de vos envies. Pour autant, découvrir de nouveaux horizons est souvent source d’ouverture d’esprit et de trouvailles intéressantes. La dégustation de vin est une expérience unique en son genre dans le tourisme de vin. C’est le point culminant de votre voyage dans le domaine viticole.

En quoi consiste la dégustation de vin ?

La dégustation de vin en un sens, c’est le fait de consommer le vin. Ce n’est pas uniquement dans le but de goûter au vin. Effectivement, la dégustation du vin met en exergue l’utilisation de trois sens pour profiter pleinement de ce vin. Ces sens sont successivement la vue, l’odorat et le goût.

Dans un premier temps, il y a le plaisir visuel. En effet, la dégustation visuelle se fait par le biais d’une analyse de la texture du vin par le biais d’une attention soutenue du regard. Ainsi, il est possible de distinguer la texture du vin mais également sa couleur.

Dans un second temps, le plaisir olfactif est de mise. Assurément, l’odeur joue un rôle essentiel en ce qui concerne la qualité du vin. Cela fait partie des caractéristiques propres à ce vin. Il ne faut pas négliger ce détail qui pourrait faire la différence en ce qui concerne l’unicité de ce vin.

Dans un dernier temps, il faut mettre en avant le plaisir gustatif. Il s’agit réellement de consommer du vin. Dans cette optique, le goût de ce produit viticole tient une place clé. C’est le goût qui compte le plus pour les clients potentiels. C’est ce sens qui est la source de la popularité du vin et sa qualité. Cela ne veut pas dire pour autant que le plaisir visuel et olfactif ne joue pas un rôle.

Pourquoi opter pour une dégustation de vin ?

Il y a plusieurs raisons qui pourraient occasionner la dégustation de vin pour les amateurs. Assurément, cette activité présente de nombreux avantages.

En premier lieu, la dégustation de vin est souvent officiée par un professionnel du domaine viticole. En conséquence, il est possible de profiter pleinement de ses conseils tout au long de la séance. Cela s’avère ainsi être une séance enrichissante sur le vin à déguster.

Ensuite, vous pouvez vous procurer le vin idéal adapté à l’occasion. Les conseils du sommelier s’avèrent être indispensables pour se procurer le produit idéal. Vous serez ainsi difficilement perdu pour vos courses en matière de vin.

Puis, la dégustation vous permet de comprendre quel genre de plat est adapté au vin. Ainsi, vous pourrez facilement marier vos plats avec du vin adapté.

L’art de la table en matière de vin n’aura donc plus de secret pour vous.

En dernier lieu, la dégustation de vin est l’étape culminante pour les touristes de vin. De fait, ils ont ainsi l’occasion d’apprécier et d’apprendre un peu plus sur le vin produit dans le vignoble.

Comment mâcher le vin ?

Dans le cadre de la dégustation, il y a cette étape qui est de mâcher le vin en vue de l’appréciation gustative. Le but est de profiter pleinement de la saveur du vin. Pour ce faire, il faut garder le vin en bouche. L’activation du processus de salivation est essentielle pour que le vin dévoile son plein potentiel. Il suffit alors de mâcher le vin. La salive en elle-même sera chargée de déployer tous les arômes du vin. Une explosion de saveurs est donc attendue à la suite de ce procédé. Le fait est que ce processus ne se contente pas de dévoiler l’explosion de saveur. Elle permet également de garder le goût pour un peu plus longtemps en bouche. En clair, c’est une technique pour profiter pleinement de cette session de dégustation par voie gustative.

Comment s’appelle le goût du vin ?

L’appellation directe du goût du vin en lui-même se définit globalement par sa saveur. En termes de dégustation, il existe des expressions qui se distinguent en fonction du vin à déguster. Ces expressions dénotent le goût du vin en lui-même. Certains sont des termes génériques, d’autres sont trop techniques pour les amateurs. Pour autant, les sommeliers sont généralement capables de les situer dans le domaine viticole. Voici quelques-uns de ces termes :

  • En ce qui concerne la saveur du vin : sucré, l’acidité, l’amer et le salé
  • En ce qui concerne l’odeur : les arômes, animales, bouquet
  • En ce qui concerne le visuel : charpenté, corps, corpulent, corsé

Il reste encore beaucoup de termes techniques et génériques associés à la dégustation de vin. Tous ces termes définissent une petite partie du goût du vin. Une appellation unique est difficile à mettre en place en raison du nombre de paramètres à prendre en compte. En clair, il est pratiquement impossible de nommer le goût du vin. Beaucoup de noms peuvent être donnés au goût d’un seul vin au motif que la dégustation nécessite l’utilisation de plusieurs sens du corps humain. Les termes techniques peuvent paraître abstraits ou flou aux amateurs. Pour autant, ce sont des termes logiques et tangibles pour les sommeliers. Le fait est que le goût du vin est abstrait, que ce soit pour les amateurs ou les experts en vin. Cela dépend en réalité du vin en question.

Organiser une dégustation à l’aveugle : les étapes clés

Vous souhaitez divertir vos invités avec une dégustation de vin à l’aveugle. Il y a quelques étapes à prendre en compte pour que chacun puisse profiter de ce moment de façon optimale. C’est une aventure à la fois amusante et stimulante pour peu que l’organisation soit au top. Chacun doit partir sur un pied d’égalité pour profiter de ce moment.

Tout d’abord, il est important de biaiser la vue des concurrents. La robe du vin pourrait en mettre certains sur la voie. Il est conseillé de faire usage des verres noirs pour camoufler la robe du vin. Ainsi, les invités ne peuvent se fier à leur vue pour la dégustation, cela reste une véritable surprise.

Pour ce qui est de la sélection de vin que vous allez présenter durant votre petite fête, deux options s’offrent à vous. En premier, vous pouvez opter pour une sélection ouverte. Dans cette optique, tous types de vin sont admis. La seconde option est axée sur des thèmes spécifiques. En d’autres termes, seuls les vins qui respectent le thème sont admis.

Maintenez une ambiance compétitive tout en restant bon enfant et convivial. Pour ce faire, opter pour le système de points. C’est assez peu commun de réunir bon nombre d’amateurs de vins. Aussi, les tester ajoutera du piquant à votre petite fête.

Les points clés en ce qui concerne la dégustation de vin

La dégustation de vin en soi est avant tout une analyse sensorielle du vin en question.

Premièrement, c’est par le biais de l’analyse visuelle que la dégustation se présente. Dans cette optique, il faut tenir votre verre de vin sur une surface plane et blanche. La lumière joue aussi un rôle pour dévoiler les spécificités propres de ce vin. Plusieurs informations peuvent déjà être tirées de cela. Il s’agit de l’âge du vin, sa limpidité et surtout son acidité.

Deuxièmement, une analyse olfactive est de mise. Pour cette deuxième analyse, deux étapes sont à prendre en compte. Il y a le premier nez d’abord. Cette étape consiste à analyser les arômes du vin sans qu’il ne soit remué par le biais du sens olfactif. En d’autres termes, il faut sentir le vin. Le second nez, c’est le fait de sentir le vin après avoir remué ce dernier. Il s’agit de la seconde étape

Troisièmement, vous pouvez enfin vous attaquer à la saveur du vin. Il y a plusieurs points à prendre en compte pour cette ultime partie de la dégustation. Il faut d’abord prendre le vin en bouche. Une petite quantité est suffisante pour le déguster. Il faut prendre en compte la texture, le goût proprement dit, la saveur, le caractère du vin. Tout cela combiné forme la qualité du vin. De tout cela dépendra au final l’appréciation ou non des touristes du vin.

Téléchargez votre fiche de dégustation ici.

Focus sur le tourisme du vin actuellement

Le tourisme du vin aussi connu sous le nom d’œnotourisme est une forme d’immersion dans le monde viticole. Il s’agit d’un voyage au creux des grandes destinations viticoles. Ainsi, vous pouvez en apprendre un peu plus sur les exploitations viticoles. Que ce soit en ce qui concerne la production même du vin ou encore la dégustation en elle-même, ce sont les points culminants de ce voyage.

Votre voyage cependant ne se limite pas uniquement à cela. L’apprentissage est également au cœur de ce voyage. Assurément, tout au long de votre séjour, vous serez tenu d’explorer les divers métiers du domaine viticole mais également le vignoble en lui-même. Le fait est que vous ne manquerez pas d’activités à faire tout au long de votre séjour. D’ailleurs, le choix de la destination est tout aussi important dans le cadre d’un tourisme de vin. Le choix vous appartient bien sûr, pour autant, une immersion complète dans le domaine viticole est recommandée.

Comment faire une dégustation verticale ?

De prime abord, il est important de définir la notion de dégustation verticale. La dégustation verticale en soi, c’est le fait de consommer le même vin mais qui varie en millésime. En termes plus simples, le vin est le même, c’est l’année de production étiquetée sur la bouteille qui diffère. Le but est simple, il s’agit d’analyser l’évolution du vin au fil des années. L’on a tendance à penser que le vin se bonifie à mesure que le temps passe. En d’autres termes, la croyance commune est que plus le vin est âgé, plus sa qualité est meilleure. Le fait est que c’est un peu plus difficile que cela. En réalité, il y a des millésimes plus jeunes qui ont meilleur goût que d’autres qui sont plus anciens. En clair, la dégustation verticale permet de déterminer l’évolution en qualité du vin. Vous n’êtes jamais à bout de surprise en ce qui concerne la dégustation de vin. Pour une dégustation à la verticale, il suffit de choisir un vin. Vous devez ensuite vous procurer plusieurs millésimes. Une fois cela en main, il ne vous reste plus qu’à commencer la séance de dégustation.

Finalement, il y a lieu de relever le fait que la dégustation de vin est indissociable du tourisme du vin ou encore de l’œnotourisme. C’est le cas dans la mesure où le tourisme du vin met avant tout l’accent sur la découverte et l’apprentissage. La dégustation du vin permet de se rapprocher en profondeur de ce produit viticole. Vous pouvez ainsi l’apprécier en profondeur. Éviter les petites erreurs concernant l’association du vin avec certains plats est également de mise. Le fait est que la dégustation du vin trace des chemins évidents en ce qui concerne les habitudes en milieu viticole. Ce qui reste difficile dans cette étape de l’œnotourisme, c’est le fait d’analyser tous les termes techniques relatifs à la dégustation de vin. Pour autant, cela ne devrait pas être un problème si vous êtes amateurs de vin. Dans le cas contraire, pourquoi ne pas faire appel à un sommelier pour bénéficier de ces bons conseils. Que ce soit en matière de dégustation ou encore en matière d’apprentissage, il s’agit de la meilleure option pour profiter pleinement de ce moment.

Copy link
Powered by Social Snap