Offrir un stage d’œnologie

Offrir un stage d’œnologie

Vous êtes un nouveau converti d’œnologie ? Vous souhaitez approfondir vos connaissances autour de l’œnologie ? Vous souhaitez vous perfectionner durant des stages ou des ateliers et en même temps pratiquer des cas pratique ? Nous avons l’offre qu’il vous faut : une offre de stage d’œnologie. Le stage est par définition une période de formation, d’apprentissage et de perfectionnement. Dans ce sens, s’offrir ou offrir un stage d’œnologie est une occasion de se perfectionner sur l’étude des techniques de fabrication et de conservation des vins. Quels sont les différents types de stage qui existent ? Et comment choisir le bon stage qui pourra répondre à l’attente du neophyte.

À RETENIR : Stage d’œnologie : comment ça marche ?

Un stage d’œnologie est une opportunité pour les passionnés d’œnologie d’approfondir leurs connaissances autour de l’œnologie et de se perfectionner sur les techniques de fabrication et de conservation du vin. Les stages d’œnologie sont divers et peuvent comporter des thématiques très précises. Ils sont adressés à un large public allant des amateurs de vins aux personnes souhaitant exercer les métiers qui touchent de l’œnologie.

Vous souhaitez vous offrir ou offrir un stage d’œnologie dans le but d’accroître vos connaissances en œnologie ? Vous désirez vous améliorer techniquement dans l’art de la fabrication du vin lors d’un stage d’œnologie ? Vous trouverez ci-dessous les différents points essentiels à consulter lors de la recherche d’un stage d’œnologie à offrir pour soi ou pour autrui.

Quels sont les différents types de stage d’œnologie qui existent ?

L’objectif principal du stage d’œnologie est de développer ses connaissances culturelles et techniques autour de l’œnologie. Le stage varie selon les attentes du client et il en existe plusieurs variantes.  Les différents types de stage sont listés ci-dessous :

  • Les stages d’initiation
  • Les stages avec des thématiques

Les stages d’initiation sont destinés à un large public. Aucun niveau n’est requis pour ce type de stage. L’objectif étant d’initier l’amateur ou le néophyte à l’œnologie, d’en acquérir les connaissances de base afin que celui-ci puisse échanger facilement avec d’autres amateurs de vin sur ce sujet.

Les stages avec des thématiques sont plus précis.  Ces thèmes peuvent porter sur les différentes étapes listées ci-dessous :

  • Le travail en vigne
  • Les vendanges
  • La fermentation
  • L’élevage et l’assemblage du vin
  • La mise en bouteille
  • L’art de la dégustation

Le client choisit le stage qui lui convient en fonction du thème et des ateliers qui seront dispensés durant le stage. Le client sait exactement ce qui lui faut comme stage pour se perfectionner. Ci-dessous quelques exemples :

  • Un stage sur les bases de la dégustation
  • Un atelier assemblage de vins, une technique qui consiste à mélanger les vins provenant de différents vignobles ou de différents cépages
  • Stage de vinification vendanges
  • Un stage de sommelier
  • Un stage de caviste
  • Un stage de découverte des grands vins rouge de France

Bon á savoir : 

Les stages d’œnologie sont très instructifs, ils permettent au stagiaire d’élargir ses connaissances et de renforcer sa passion pour le vin. Il est primordial pour le stagiaire de choisir le bon stage qui correspond à ses attentes. 

Points clés à retenir

  • Il existe différents types de stages d’œnologie. Le choix du stage dépend des attentes du client.
  • A l’issu du stage d’œnologie, le stagiaire sera en mesure d’échanger et d’appliquer les différents enseignements autour du vin qui lui ont été transmis.

Comment choisir le bon stage d’œnologie ?

Le marché propose plusieurs types de stages d’œnologie. Le client doit dans ce sens prendre le temps d’analyser chaque offre de stage avant de valider l’offre qui lui convient. Pour cela, il doit tenir compte de plusieurs critères qui sont mentionnés dans l’offre de stage. Ils sont  listés ci-dessous :

  • Le type du stage : un stage d’initiation ou un stage avec une thématique précise
  • Le prestataire : les cavistes, les sommeliers, les « écoles » de dégustation ou  les organismes professionnels…
  • Le lieu du stage : le stage ou  l’atelier peut se dérouler en centre-ville ou dans des régions viticoles.  Pour pouvoir apprendre sur le vin il faut une salle ou un lieu éclairé à la lumière naturelle afin de  pouvoir évaluer la robe du vin. Le lieu doit être également équipé (crachoirs, carafe…) et suffisamment aérée avec une température adaptée
  • La sélection des vins : un stage d’œnologie doit s’accompagner d’une dégustation des vins afin de pouvoir  passer de la théorie à la pratique
  • Le formateur : le formateur doit être un professionnel, expérimenté, passionné et pédagogue car il doit être capable de transmettre ses connaissances autour du vin
  • La durée : un stage peut durer quelques heures ou s’étaler sur plusieurs jours
  • Les détails de l’offre du stage : les supports pendant et après le stage, le déroulement du stage …
  • Le tarif qui varie selon l’offre

Le temps consacré à un stage d’œnologie peut passer de quelques heures à plusieurs jours. Plus le temps consacré au partage entre les professionnels et les stagiaires est important,  plus le stage sera coûteux.  De plus,  si le stage à une thématique précise et fait appel à des manipulations techniques, son coût augmentera en fonction de sa spécialisation. Une offre pour une  prestation d’une demi-journée chez un vigneron coûterait à partir de 80 euros par personne. Tandis qu’une offre de stage pour une durée de deux jours  peut aller jusqu’à 300 euros par personne.

Bon à savoir : 

Les stages sont dispensés par des œnologues ou des vignerons expérimentés  et passionnés qui partagent aisément leur connaissance lors d’un stage autour du vin.  Une fois le stage terminé, le stagiaire repart avec beaucoup d’informations en tête. Pour cela, il lui est important de pratiquer ses acquis périodiquement  ou de déguster régulièrement afin d’affiner son palais et pour ne pas perdre ce qu’il a appris pendant le stage d’œnologie.

Points clés à retenir :

  • Le choix du stage d’œnologie dépend de plusieurs critères. Plus le contenu du stage est riche, plus il est coûteux.
  • La pratique des acquis durant le stage est un excellent moyen d’élargir ses connaissances.

Le choix d’un bon stage d’œnologie  dépend des connaissances que le stagiaire souhaite acquérir durant le stage. Offrir ou s’offrir un stage d’œnologie est une occasion  de se perfectionner.