chèque cadeau vin

Vignoble de Loire

La Vallée de la Loire en chiffres (source onivins 1999)

Le val de loire est la troisième région viticole pour la production de VQPRD, derrière Bordeaux et la Vallée du Rhône avec 3 millions d’hectolitres de vins produits.

C’est le premier vignoble pour la production de vins blancs tranquilles d’appellations soit 19% du total français.
Le vignoble nantais (muscadet) et le centre (sancerre) pèsent de tout leur poids.

Dans la production globale de vins de loire, les blancs dominent à 50%, les rouges 29%, les vins rosés 13%, les effervescents 8%.

Le Pays Nantais :
La production des vins de Nantes représente 940 000 hectolitres en 1999 et dans ce total le muscadet représente 727 000 hectolitres, le gros plant 166 000 hl, les fiefs vendéens et les coteaux d’ancenis 31 000 hl.

L’Anjou-Saumur-Touraine :
La région représente à elle seule 1 765 000 hectolitres de vins d’AOC.
Les rosés (cabernet d’anjou, et rosé d’anjou) 298 000 hl.
Les rouges représentent 120 000 hl pour l’Anjou rouge et l’Anjou village.
Le saumur rouge et saumur champigny 149 000 hectolitres.
Le chinon 121 000 hectolitres.
Le bourgueil et saint nicolas de bourgueil : 122 000.
La production en blancs demi secs et moelleux est de plus de 100 000 hectolitres (surtout en coteaux du layon).
Les effervescents
Les saumur : 91 000
Les vouvray : 80 400

Le centre :
La production annuelle est de 276 000 hectolitres dans laquelle le sancerre représente 162 000. Les autres appellations se partagent 114 000 hl.

A L’export (source CFCE)
Environ 22% de la production annuelle est exportée, alors que la moyenne nationale est de 27%.
Les blancs de loire représentent 72% des volumes exportés des vins de loire.
Le val de loire est la troisième région exportatrice francaise de vins blancs d’appellations derrière le bordelais et la bourgogne. Les rosés représentent 13% des exportations (rosés d’anjou et cabernets)
Les rouges représentent plus de 14% des exportations de vins de loire et ont tendance à progresser.

Les exportations sont concentrées essentiellement vers le nord de l’europe :
Royaume uni, Belgique-Luxembourg, Allemagne, Pays-Bas, représentent 76% environ des volumes vendus à l’étranger.

En 2000 sur 9 mois les expéditions de vins francais ont enregistré une baisse de 8,2 % en volume et de 7,4% en valeur.
Elle est imputable en premier lieu au champagne après les ventes records de 1999. Les vins tranquilles ne cèdent que 0,7% et les VQPRD résistent bien.
En valeur, les exportations de vins de loire connaissent une variation 1999-2000 de -0,1%.

INTERLOIRE : Depuis décembre 2000, les viticulteurs du val de loire (Anjou, saumure, Touraine) sont regroupés au sein d’une même organisation destinée à
promouvoir leurs vins notamment sur les marchés étrangers avec pour l’année 2001 un budget de 32 millions de francs.