Les Cépages de la Champagne – Le Guide Complet

Le Champagne, Cépage Champagne - Le Guide Complet

Les cépages Champagne

Le Champagne est un vin pétillant originaire de la région dont il porte le nom. Boisson mondialement célèbre, on attribue au champagne des caractéristiques bien distinctes. Celles-ci étant le fruit des cépages du terroir. Avec une robe claire, le champagne reste une référence connue dans le domaine de l’œnologie. Et la région productrice s’impose également avec ses vins rosés et rouges.

Histoire du Champagne

Dater l’apparition du Champagne est difficile. Toutefois, ce vin typique est apparu à la période historique. Ce sont les Romains et leur amour pour le vin qui ont permis au Champagne d’être introduit dans la région portant le même nom. Ce qui a permis l’instauration de l’appellation actuelle AOC Champagne. Les coteaux de l’époque sont pris d’assaut et la localité commence à produire du vin. Seulement, avec un climat peu adéquat, le breuvage est acide, avec un résultat perlant en bouche. À cette époque, ce vin pétillant est associé aux célébrations et est généralement offert en présents.

Il faut attendre le Moyen-Âge pour que le Champagne obtienne sa place reconnue dans la région mais aussi dans le reste de la France. Différents millésimes et cépages commencent alors à apparaître car à l’époque la dîme était payée en grappes ou graines de raisins. Les variétés sont mélangées et les Évêques rassemblaient autant de variétés de raisons que les paysans pouvaient donner. À partir du XVIII ème siècle, le Champagne gagne en notoriété et commence à être commercialisé en bouteille. Jusqu’à aujourd’hui, le breuvage garde son côté pétillant et devient rapidement une référence mondiale.

Les appellations pour les cépages en Champagne

La région Champagne catégorise les productions sous 3 appellations principales :

  • L’AOC Champagne désignant les vins produits dans la région en suivant des méthodes champenoises spécifiques et propres au terroir. Généralement l’AOC Champagne se distingue par l’effervescence du vin ;
  • L’AOC Coteaux Champenois désignant tous les vins produits selon la méthode champenoise. Outre les rosés et les blancs, on recense également les vins rouges ;
  • L’AOC Rosé des Riceys désignant les vins rosés au goût spécifique.

Outre les AOC principales, les appellations peuvent également porter le nom de la ville ou village d’où est produit le vin.

Dans quelles villes trouve-t-on le Champagne ?

Champagne totalise près de 35 000 hectares de terrains pour la production de vin. L’ensemble du territoire compte 4 régions viticoles qui sont les principales productrices :

  • La montagne de Reims : le vignoble est perché en hauteur, à près de 200 mètres. Cette région est réputée pour le cépage pinot noir, célère dans la localité pour la production de vins de qualité. La montagne de Reims est encore divisée en petits villages producteurs de Grands Crus éligible à l’appellation Champagne ;
  • La vallée de la Marne côtoyant la rivière dans les environs de l’Epernay.  C’est la région la plus importante car couvrant près de 80 000 ha de terrains cultivés. On y retrouve les cépages Pinot noir, le chardonnay ainsi que le pinot meunier ;
  • La côte des Blancs localisée dans le nord d’Epernay. C’est le berceau du cépage chardonnay pour la production de vins blancs ;
  • La Côte des Bar se situant dans le sud-est de l’Aube. On y plante principalement du pinot noir et du chardonnay.

A noter que ces régions produisent la quasi-totalité des Champagnes locaux avec près de 268 000 000 bouteilles produites chaque année.

Les cépages Champagne et leur caractéristique

Les caractéristiques particulières du Champagne sont obtenues à partir de trois différents cépages, les plus cultivés dans le terroir :

  • Le pinot noir : ce cépage est planté en hauteur dans la montagne de Reims. Très populaire, il se caractérise par sa couleur atypique d’un noir bleuté. Les raisins sont assez petits et d’une forme ovale. Le pinot noir couvre 38% des terrains en Champagne. Il tolère particulièrement les intempéries hivernales. Toutefois, au moment de la floraison, il faut veiller aux bourgeons. Les mauvaises conditions climatiques peuvent détériorer la qualité de la production. Ce cépage trouve son compte dans les sols frais, à roches tendres et les terrains calcaires. Sous de bonnes conditions, il permet de produire des vins puissants ;
  • Le pinot meunier couvre 32% de la production. Il est reconnaissable avec son voile noire un peu bleutée et son jus tout blanc. Les raisons sont plus ou moins petites. Le pinot meunier apprécie les sols de la vallée de la Marne. Il s’épanouit dans des sols argileux et résiste très bien aux gelées hivernales précoces. Poussant dans de bonnes conditions, le pinot meunier produit des vins très fruités avec du léger rond une fois en bouche ;
  • Le chardonnay : c’est le cépage le plus cultivé après le pinot meunier car couvrant 30% des vignobles. Permettant de produit du vin blanc, les raisins du chardonnay sont petits et d’une jaune éclatante. La douceur de cette couleur permet au vin d’avoir une note fraîche, florale avec une légère délicatesse. Le chardonnay est moins capricieux car il s’adapte à tous les sols ;

Quels vins sont élaborés à partir de Champagne ?

La région produit principalement :

  • Du champagne dit blanc de blancs obtenu principalement avec du chardonnay ;
  • Du champagne dit de traditions obtenues grâce au mariage des trois cépages ;
  • Du champagne dit blanc de noirs obtenu à partir des cépages pinot meunier ;
  • Du vinifié rouge, rosé ou blanc ;
  • Du vin tranquille rosé.

On distingue également d’autres types de champagne en fonction du taux de sucre présent dans celui-ci :

  • Doux avec un teneur en sucre élevé à partir de 50 g par litre ;
  • Demi-sec entre 32 et 50 g par litre ;
  • Sec entre 17 et 32 g par litre ;
  • Extra dry entre 12 et 17 g par litre ;
  • Brut à moins de 12 g par litre ;
  • Et Extra brut pour un taux de sucre compris entre 0 et 6 g par litre.

Quels plats déguster avec un champagne ?

Breuvages des évènements festifs, le champagne reste un vin atypique au goût très prononcé. Pour éviter d’écraser les notes de la boisson, il convient de bien choisir le mets qui l’accompagne.

Ainsi, en apéritifs, il faut préférer le champagne blanc de blancs. Vous pourrez ainsi apprécier des agrumes. Pour les entrées, les champagnes se marient parfaitement avec des plats dotés de finesses. Il est ainsi conseillé de s’orienter vers des entrées à base de fruits de mer. On peut également s’aventurer avec du foie gras ou du fromage. Veillez toutefois à ce que les mets ne soient ni trop épicés ni trop salés.

Généralement, le champagne n’est pas servi avec du plat principal. Les exceptions sont toutefois notables avec des plats de résistances à base des poissons à viande blanche. Si vous êtes adeptes de viandes rouges, préférez du champagne avec du caractère. En dessert, le champagne rosé est à privilégier. Il s’accompagne de gâteaux et de desserts sucrés.

Vin pétillant, le Champagne reste une référence mondiale tant au niveau de la saveur que de l’aspect. La variété des cépages lui a permis d’adopter des robes claires et attrayantes.
Vous pouvez également consulter les fiches des cépages suivants :

Le Cabernet Sauvignon
Le Cabernet franc
Le Merlot
Le Pinot noir
Le Gamay
Le Bourgogne
La vallée du Rhône
La Provence Corse
L’Alsace
Le Sauvignon
Le Chardonnay
L’Aligoté
Le Gewurztraminer
Le Viognier
Le Sémillon
Le Jura
Le Bordeaux
La Loire
La Muscadelle
Le Nebbiolo
Le Riesling
Le Sud-Ouest
Le Grenache Noir
Le Languedoc Roussillon
La Syrah
Le Beaujolais Nouveau
Le Grenache Blanc
Le Melon
Le Sylvaner
La Mondeuse
Le Mourvèdre
Le Carignan
Le Cinsault
Le Poulsard
Le Beaujolais