Le Cépage Sémillon – Le Guide Complet

Le Sémillon, Cépage Sémillon, Le Guide Complet

Le Cépage Sémillon – Le Guide Complet

Originaire de Gironde, le sémillon est un cépage blanc faisant partie des plus prestigieux en France. Il produit soit du vin blanc sec soit surtout un vin liquoreux délicieux. Vous voulez mieux connaître le sémillon, son histoire, ses traits caractéristiques, les plats qu’il peut accompagner ? Notre billet va répondre à toutes vos questions. Zoom.

Sémillon : petite histoire d’un cépage bordelais

D’après les références écrites, les premières productions de vins issus du sémillon remontent au XVIIème siècle dans la région bordelaise. À cette époque, les vins liquoreux commençaient à prendre de la place sur le marché notamment le sémillon du vignoble de Sauternes.

Au XXème siècle, le phylloxera a attaqué les vignobles français en mettant à mal le sauvignon blanc qui est aussi un cépage du même genre. Le sémillon le remplace alors progressivement dans les vignobles et a été planté dans près de 30 000 hectares de terrain soit 80% de l’encépagement à Bordeaux.

Toutefois, la situation s’est retournée dans les années 50. Le vin blanc sec reprend sa place et dépasse le liquoreux. Le sémillon a perdu quasiment la moitié de ses surfaces de vignobles. Aujourd’hui, il n’occupe plus que 15 000 hectares. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’asseoir sa notoriété dans le monde viticole.

Les terroirs du sémillon

À l’origine, le sémillon est cultivé en Gironde. On le retrouve principalement dans les régions bordelaises et dans le Sud-Ouest de la France notamment en Dordogne. Avec le temps, d’autres pays se sont aussi accaparé ce cépage blanc à caractère liquoreux. Il y a par exemple :

  • l’Australie qui en a fait sa propre marque et où il occupe plus de 6 000 hectares de vignobles ;
  • L’Afrique du Sud ;
  • La Californie ;
  • Le Chili ;
  • Et un peu en Amérique latine : Brésil et Argentine.

Le sémillon dans les vignobles

Notre cépage blanc se présente à maturité sous forme de grappes avec des baies volumineuses et arrondies. Ses feuilles sont d’un vert brillant, ce qui lui confère un surnom spécifique en Afrique du Sud : « Wyndruif » qui signifie « cépage vert ». Le sémillon aime surtout les sols argilo-calcaires et graveleux comme dans le territoire bordelais.

En principe, c’est une plante vigoureuse qui arrive à résister à pratiquement toutes les maladies comme la coulure ou l’oïdium.

En bouteille, on a alors droit à un vin liquoreux de prestige. Parmi les appellations connues du sémillon il y a :

  • Sauternes ;
  • Barsac ;
  • Loupiac ;
  • Cadillac ;
  • Sainte-Croix-du-Mont ;
  • Cérons ;
  • Etc.

Sinon, comme évoqué plus haut, le sémillon peut aussi être associé au sauvignon blanc ou à la Muscadelle pour donner un vin blanc sec ou moelleux.

Enfin à Dordogne, vous trouverez différents vins liquoreux comme Monbazillac, Bergerac, Saussignac ou Montravel.

Les caractéristiques du sémillon

Il existe une grande complexité aromatique chez le sémillon. Ceci dit parce que chaque vignoble peut produire son propre vin blanc pouvant être sec ou liquoreux. Voici quelques caractéristiques distinctives du sémillon :

  • L’instigateur de la pourriture noble : on sait que le sémillon est résistant sauf avec un parasite, la pourriture noble. On le qualifie ainsi parce que ce champignon, au lieu de le détruire, lui confère une propriété sucrée spécifique. Les vignerons procèdent à un vendange doux à la main en plusieurs fois afin de conserver toutes les belles propriétés du sémillon de ce type ;
  • Associé au sauvignon blanc, le sémillon produit un vin blanc sec et vif avec des arômes frais d’agrumes (pamplemousse, mandarine, citron). C’est le cas par exemple du vin d’Entre-Deux-Mers, un vin très facile à boire ;
  • Les arômes peuvent aussi être parfumés au citron vert, à la pomme ou au miel donnant un caractère plus minéral à la bouteille ;
  • Enfin, il y a les vins liquoreux avec une robe or qui peut devenir ambrée avec le vieillissement. Les arômes sont également variés avec ce type de sémillon. Au nez, vous trouverez des parfums d’amande, de miel, de mangue et de coing, le tout couvert d’une touche florale. Et en bouche, vous aurez droit à une saveur fraîche et sucrée avec des zestes d’agrumes, de miel et de marmelade. En vieillissant, notre cépage blanc peut tendre vers des arômes de citron confit, des agrumes à maturité et des fruits à l’eau de vie.

En gros, c’est un cépage ultra productif avec des baies à la peau fine grâce à laquelle la pourriture noble arrive à se développer. Ce qui confère au vin produit un caractère gras et riche. Sans oublier les aromes (noisette, fleur d’acacia, miel) qui sont aussi à l’origine de son prestige.

Il est à noter que le sémillon ressemble beaucoup au sauvignon blanc. Les études ampélographiques n’ont jusqu’ici pas pu relier les origines de ces deux cépages blancs et pourtant, ils sont très liés et même que certains vins blancs sont à base d’une association des deux.

Et le terme « sémillon » ?

Nous poursuivons avec une petite explication sur le mot même « sémillon ». En effet, ce vocabulaire suscite de nombreuses significations notamment celle des vins d’anthologie fabriqués avec des raisins botrytisés et des nectars précieux. C’est ce qu’on appelle « Botrytis cinerea », nom scientifique d’un micro-organisme qui fait accroître la quantité de sucre dans les baies de raisins lors des climats chauds, ensoleillés et humides. Ces grappes produisent alors un vin liquoreux sucré, frais et suave avec une robe dorée.

S’il s’agit d’un vin sec, il possède des reflets verts et les arômes de fruités tendent vers le miel et les fruits secs. Assemblé au sauvignon, le sémillon acquiert une expression aromatique. Alors qu’avec la Muscadelle, il devient encore plus vif.

Les plats qui se marient avec le sémillon

Le choix des plats qui vont accompagner le sémillon dépend de son type : sec ou liquoreux. Pour le vin blanc sec à base de sémillon, vous pouvez le boire avec de la viande blanche ou du poisson. Sinon, vous pouvez aussi opter pour les entrées aux aromatiques fraîches comme le sémillon lui-même. Exemple : un carpaccio de bœuf au basilic.

Pour le vin liquoreux à base de sémillon, le choix se dirige plutôt vers les plats exotiques avec des arômes sucrés et salés. Par exemple, vous pouvez préparer du canard aux pèches.

En gros, voici les catégories de plats qui se marient avec le sémillon :

  • Le poisson ;
  • La viande blanche ;
  • Les plats exotiques avec une note sucrée-salée ;
  • Mais aussi le fromage persillé ;
  • Les desserts avec des fruits exotiques (ananas, mangue) ;
  • Le chocolat (fondant au chocolat) également.

La dégustation se fait avec une bouteille à température ambiante entre 10 et 12 degrés.
Vous pouvez également consulter les fiches des cépages suivants :

Le Cabernet Sauvignon
Le Cabernet franc
Le Merlot
Le Pinot noir
Le Gamay
Le Bourgogne
La vallée du Rhône
La Provence Corse
L’Alsace
Le Sauvignon
Le Chardonnay
L’Aligoté
Le Gewurztraminer
Le Viognier
Le Jura
Le Bordeaux
La Loire
La Muscadelle
Le Nebbiolo
Le Riesling
Le Sud-Ouest
Le Grenache Noir
Le Languedoc Roussillon
La Syrah
Le Beaujolais Nouveau
Le Grenache Blanc
Le Melon
Le Sylvaner
Le Champagne
La Mondeuse
Le Mourvèdre
Le Carignan
Le Cinsault
Le Poulsard
Le Beaujolais