Vins et Cépage D’Alsace

Vins et Cépages D’Alsace – Le Guide Complet

Les Vins et les Cépages D’Alsace

L’Alsace est une appellation typique de la région d’où est produit le vin en question. A la différence des autres régions de France, l’Alsace possède différents types de cépages. D’ailleurs, ce sont les productions emblématiques de la région et elles lui confèrent une notoriété grandissante dans le reste du pays. L’Alsace donne des vins blancs aux notes généralement sucrées, fruitées et florales. Les arômes sont spécifiques en fonction des cépages. Une raison pour laquelle la région reste une référence surtout en production de vin blanc.

Histoire de l’Alsace

Le cépage Alsace porte communément le nom de la région bien que dans certains domaines, l’appellation Alsace Grand cru soit aussi très commune. La région est réputée pour ces cépages de qualité. Toutefois, contrairement aux autres régions, l’Alsace dispute l’origine de ces cépages avec des influences à la fois romanes et germaniques. Des croisements obtenus suite à la présence du Rhin qui sert de frontière entre la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. On retrouve ainsi quelques variétés de raisins selon les parcelles divisées en fonction des sols viticoles alsaciens. En effet, outre l’influence outre frontière, les cépages d’Alsace se diversifient selon le type de terrain.

Notez toutefois que la tradition viticole alsacienne a connu son importance durant le Moyen-âge. Une influence romaine selon l’histoire. Le vin alsacien commence alors à avoir du succès dans les autres régions, voire en outre-mer. Suite à la guerre de Trente ans, la qualité de l’Alsace diminue. Pour autant, les cépages connaîtront de nouvelles renaissances vers le XVIème siècle.

Les appellations pour les cépages en Alsace

Il faut noter que la région d’Alsace partage ces cépages sous trois appellations. Chacune d’elles faisant référence à des conditions de plantation bien précises :

  • L’Alsace qui désigne près de 72% de la production locale. L’Alsace désigne aussi le cépage en question ;
  • L’Alsace Grand cru totalisant près de 4% de la production locale et désignant également le cépage en question. A la différence de la première appellation, l’Alsace Grand cru fait référence à des cépages nobles et à des vins de très bonne qualité ;
  • Le Crémant d’Alsace totalisant 24% de la production et qui regroupe les productions de fabrication traditionnelle.

Dans quelles communes françaises trouve-t-on l’Alsace ?

En France, on retrouve principalement l’Alsace dans la région dont elle porte le nom. On totalise une superficie de plantation de 15 600 hectares couvrant près 119 communes. Les zones de production les plus importantes sont dans le Rhin et dans les Vosges. On peut également retrouver l’ensemble de la plantation sur le long de la Route des vins d’Alsace. En parcours touristique, on peut facilement retracer l’Alsace en partant du Nord de la région pour aller vers le Sud. De Strasbourg à Mulhouse, le vignoble alsacien occupe une grande partie des surfaces communales.

Outre la fameuse Route des vins d’Alsace, on peut aussi apprécier les productions locales en passant par Than et déboucher à Marleinheim se trouvant au nord de la région. Plus d’une cinquantaine de sentiers sont praticables pour apprécier les vignobles alsaciens.

Les cépages Alsace et leur caractéristique

A la différence des autres régions françaises, l’Alsace est riche en variétés de cépages. On en compte 7 principaux dans la région :

  • Le Pinot Blanc reconnaissable avec sa robe d’un jaune pâle. Sous le soleil, les raisins affichent un reflet vert. A la consommation, ce cépage laisse une note fruitée en bouche sans pour autant aller dans l’excès grâce à sa douce acidité. Le pinot blanc résiste bien au froid et apprécie les sols profonds ;
  • Le Pinot noir d’un rouge très soutenu. Il est fruité et léger avec une note plus prononcée lorsqu’il est vieux. Ce cépage apprécie les climats tempérés et les sols argilo-calcaires ;
  • Le Pinot Gris qui adopte un jaune doré. Il est apprécié pour ses notes assez fumées sans oublier son côté noble. Ce cépage apprécie des sols calcaires et une excellente exposition au soleil ;
  • Le Muscat reconnaissable à travers sa couleur jaune clair. Il reste un vin puissant avec quelques douces notes florales. Ce cépage est planté dans des sols calcaires. Sa plantation exige toutefois du suivi car restant très sensible aux intempéries et changements climatiques ;
  • Le Gewurztraminer qui est d’un jaune léger avec des reflets dorés. Il offre un résultat explosif en bouche avec un arôme original. Il est à la fois gras et bien corsé. Ce cépage trouve son bonheur dans sols argilo-sableux et ceux marno-calcaires ;
  • Le Riesling reconnaissable grâce à sa couleur verte et sa robe pâle. En bouche,  on apprécie une petite note fruitée et florale. Ce raisin est adepte des sols riches, parfois caillouteux. Il lui faut également une bonne exposition ;
  • Le Sylvaner avec sa robe claire et ses reflets verts. Il est assez léger et offre une fraîcheur très appréciable. Le cépage apprécie les terrains sablonneux et légers. Par contre, il faut le protéger des gels.

Quels vins sont élaborés à partir des cépages Alsace ?

Les cépages Alsace a permis l’élaboration de plusieurs vins et principalement de grands crus. A noter que l’Alsace est surtout connu dans la production de vins blancs comme :

  • Les blancs sucrés obtenus à partir des cépages Gewurzstraminer, Savagnin et Pinot gris. Ce vin est produit principalement dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Avec un arôme puissant, la bouteille propose une acidité toutefois moyenne. En bouche, on peut apprécier une note fruitée et florale en même temps. Le vin blanc sucré d’Alsace se déguste en grande gastronomie également ;
  • Les blancs secs obtenus à partir des cépages Riesling, Muscat et Sylvaner. Ce vin se caractérise par sa fraîcheur, sa vivacité et sa délicatesse ;
  • Le crémant d’Alsace et les blancs légers obtenus à partir des cépages Auxerrois et Pinot Blanc. L’AOP crémant Alsace constitue près de 25% de la production locale. Connu comme étant mousseux, le crémant Alsace est aussi acide et corsé.

L’Alsace produit également du vin rouge comme celui de Bourgogne. D’une grande intensité, ce produit est le fruit du cépage Pinot noir. On obtient alors des vins rouges sombres, les seules exceptions dans toute la région.

Quels plats savourer avec un Alsace ?

Les voyages gustatifs et gastronomiques sont plus probants lors d’un bon mariage de vin et de mets. Pour les sélections d’Alsace, il convient de bien connaitre le cépage pour déterminer quel plat ou met sont les plus adéquats à leur saveur.

Avec une note minérale et d’un blanc sec, le Riesling se déguste avec des produits de la mer et des volatiles. Les goûts iodés offrent un mariage parfait avec ce vin blanc sec. Pour le sylvaner, les fruits de mer sont également conseillés et principalement les crustacés. Le vin libérera toute son expression aromatique. Toujours dans la sélection des produits iodés et des cuisines salées, le pinot gris reste également une alternative. Veillez toutefois à l’accorder avec une cuisine crémeuse pour libérer tout son arôme.

En apéritif, le gewurztraminer trouvera bien sa place surtout en accompagnant les fromages mais aussi les mets épicés. Une raison pour laquelle il sera toujours apprécié dans les cuisines asiatiques. En ce qui concerne les vendanges tardives, mariez-les avec les tartes sucrées et les foies gras.

Notez toujours que l’accompagnement des vins dépend de leur note et de la sucrosité. 

Vous pouvez également consulter les fiches des cépages suivants :

Le Cabernet Sauvignon
Le Cabernet franc
Le Merlot
Le Pinot noir
Le Gamay
Le Bourgogne
La vallée du Rhône
La Provence Corse
Le Sauvignon
Le Chardonnay
L’Aligoté
Le Gewurztraminer
Le Viognier
Le Sémillon
Le Jura
Le Bordeaux
La Loire
La Muscadelle

Le Nebbiolo
Le Riesling
Le Sud-Ouest

Le Grenache Noir

Le Languedoc Roussillon

La Syrah

Le Beaujolais Nouveau

Le Grenache Blanc

Le Melon

Le Sylvaner

Le Champagne

La Mondeuse

Le Mourvèdre

Le Carignan

3 commentaires sur “Vins et Cépages D’Alsace – Le Guide Complet”

  1. […] aussi un excellent vin rouge. D’ailleurs, le Pinot Noir est le seul cépage rouge autorisé en Alsace. S’adaptant aux sols calcaires de ce terroir, cette variété y couvre environ 10 % des surfaces […]

  2. […] Les cépages blancs : L’Alsace […]

  3. […] Les cépages blancs : L’Alsace […]

Les commentaires sont fermés.