Le Cépage Sauvignon – Le Guide Complet

Cépage Sauvignon

Le cépage Sauvignon

La culture du sauvignon blanc est internationale après ses débuts à Bordeaux et dans la Vallée de la Loire. La production finale s’apparente à un vin blanc de deux types : liquoreux ou bien sec et parfumé. Souvent aussi, on l’associe à un parfum de pipi de chat. Découvrons l’histoire de ce cépage blanc haut de gamme, ses caractéristiques ainsi que les plats qui se marient avec lui. Enfin, nous ferons un petit tour des autres « sauvignon » à savoir le gris et celui qui produit des vins rouges. Ceci afin de bien faire la différence. C’est parti !

Histoire du sauvignon blanc

À l’instar du chenin blanc, le sauvignon blanc descend du savagnin originaire de bordelais d’après la légende. « Savagnin » est en vérité la contraction de deux mots : sauvage et savignin. Le premier terme s’explique par le fait que la vigne était elle-même sauvage au début avant d’être domestiquée. Ainsi, on a retrouvé les premières grappes de sauvignon blanc en 1736 dans les Graves suivi de Pouilly-sur-Loire en 1783.

Légende ou vérité, cette histoire remonte à plusieurs siècles et le sauvignon a mis beaucoup de temps avant de se frayer un chemin vers les vins blancs reconnus et appréciés.

Un cépage moderne qui aime les régions nordiques

En principe, le sauvignon blanc préfère les latitudes nordiques. Cependant, il apprécie aussi le soleil pour que ses raisins arrivent à maturité sans problème. Cela parce qu’il peut être sujet à la coulure que l’on retrouve souvent dans les latitudes septentrionales.

En d’autres termes, il lui faut une viticulture plus moderne qui arrive à mieux contrôler son évolution jusqu’à sa maturité. Et c’est justement ce qu’ont su faire de nombreux viticulteurs répartis dans différents pays du monde dont les climats divergent.

Dès lors, voici les principaux territoires français où l’on peut trouver du sauvignon blanc :

  • Bordeaux (les Graves) qui est son berceau principal ;
  • La vallée de la Loire dont Pouilly-Fumé, Sancerre et bien d’autres encore ;
  • Saint Bris en Bourgogne où il a pris une petite place ;
  • Le Languedoc ;
  • Et le Massif Central.

Aujourd’hui, le sauvignon occupe plus de 25 000 hectares de vignes en France.

Le sauvignon à l’étranger

En dehors de la France, le sauvignon a aussi trouvé sa place. Voici quelques pays où sa culture et la production de son vin blanc sont en vogue :

  • Le Nord de la Californie ;
  • Le Mexique ;
  • Chili ;
  • L’Italie ;
  • L’Espagne ;
  • Portugal ;
  • Afrique du Sud ;
  • Et enfin la Nouvelle-Zélande qui a signé sa propre marque de fabrique de sauvignon blanc.

En ce qui concerne la Nouvelle-Zélande, elle est devenue la seconde zone de production du sauvignon sur le plan international. Et c’est un véritable succès notamment pour les sauvignons de Marlborough qui sont dans le classement des meilleurs vins blancs au monde.

Les caractéristiques du sauvignon blanc

Dans les vignobles, on reconnaît le sauvignon par son jeune rameau à l’extrémité cotonneuse, d’une couleur blanche avec un liséré caraminé. Tandis que les feuilles encore jeunes sont jaunâtres et duveteuses. Une fois à maturité, les feuilles à 5 lobes acquièrent des sinus latéraux étroits avec des fonds aigus. Quant aux grappes, elles sont de petite taille et à caractère tronconique. Certaines sont mêmes ailées et plus compactes. Enfin, vous trouverez des baies jaunes dorées avec des nuances de vert.

Il est à rappeler que le sauvignon aime les territoires calcaires au climat frais. Ce cépage a également un caractère plutôt vigoureux, si bien qu’il nécessite un contrôle plus attentionné de son évolution dans les vignobles.

Autre caractéristique : le sauvignon peut être sensible à la pourriture grise et à certaines maladies du bois comme l’eutypiose. La pourriture grise peut permettre toutefois la production d’un vin blanc liquoreux.

Concrètement, le sauvignon blanc présente les caractéristiques suivantes :

  • Des arômes variés selon le terroir de plantation. Cela peut être du cassis, des buis d’agrumes ou bien des arômes de fleur ou de fruits blancs citronnés ;
  • Une couleur citron tirant vers le doré avec des reflets verts ;
  • Un vin blanc sec et minéral ;
  • Ou bien un vin liquoreux et parfumé ;
  • Un potentiel de conservation entre 2 et 5 ans. Certains types de sauvignon issus de terroirs plus argiles et plus silicieux peuvent être conservés jusqu’à une décennie.

Quelques appellations connues de sauvignon

Si le cépage reste le même, mais avec quelques variances en matière d’arômes et d’origine, les noms et appellations peuvent aussi diverger. Ainsi, on peut citer quelques noms connus comme l’AOC Saint-Bris, les Sancerres, Le Quincy, le Pouilly-Fumé, etc.

Ceux qui préfèrent les vins sucrés peuvent se tourner vers les Sauternes. Sinon, il y a aussi le Chenin blanc classique de la Loire et de l’Afrique du Sud ainsi que le Colombard produit sur les côtes de Gascogne.

Les plats pour accompagner le sauvignon

Pour une dégustation agréable, il faut toujours penser à l’accompagnement du vin que l’on a choisi. En ce qui concerne le sauvignon blanc, il est surtout de nature à apprécier tout ce qui est vert : légumes ou salades vertes, petits pois, poivrons, fenouils asperges, courgettes.

Sinon, il y a aussi les fruits de mer et les poissons accompagnés d’herbes ou de pesto. Fumés ou grillés, les poissons seront un allié parfait de ce cépage blanc. Il y a aussi les moules, les céviches, les sardines et bien d’autres encore.

Enfin, vous pouvez aussi opter pour des plats plus raffinés comme la blanquette de lotte ou les crevettes à la citronnelle.

Sans oublier le fromage de chèvre.

Et les autres sauvignons ?

Comme évoqué plus haut, le sauvignon n’est pas uniquement blanc. Déjà que l’on retrouve en bordelais un croisement célèbre du sauvignon avec le sémillon. Mais on parle surtout de sauvignon gris pour désigner un cépage rose issu d’un clonage du sauvignon blanc. La couleur finale du vin est alors d’un jaune pâle. On le retrouve surtout en Chili et à Bordeaux.

Et nous avons aussi le cabernet sauvignon qui est un cépage noir à l’origine d’un vin rouge exclusif. On le trouve surtout dans le Médoc, mais il est quand même connu sur le plan international. On le reconnaît par un vin rouge corsé et charpenté. C’est également un vin apte au vieillissement.

Envie de déguster du sauvignon ? Il ne vous reste plus qu’à acheter votre bouteille, car vous savez tout sur ce cépage blanc, mais aussi gris et noir.
Vous pouvez également consulter les fiches des cépages suivants :

Le Cabernet Sauvignon
Le Cabernet franc
Le Merlot
Le Pinot noir
Le Gamay
Le Bourgogne
La vallée du Rhône
La Provence Corse
L’Alsace
Le Chardonnay
L’Aligoté
Le Gewurztraminer
Le Viognier
Le Sémillon
Le Jura
Le Bordeaux
La Loire
La Muscadelle
Le Nebbiolo
Le Riesling
Le Sud-Ouest
Le Grenache Noir
Le Languedoc Roussillon
La Syrah
Le Beaujolais Nouveau
Le Grenache Blanc
Le Melon
Le Sylvaner
Le Champagne
La Mondeuse
Le Mourvèdre
Le Carignan
Le Cinsault
Le Poulsard
Le Beaujolais