Le Grenache Noir, Le Guide Complet

Le Grenache Noir, Cépage grenache, Le Guide Complet

Le cépage Grenache Noir

Séduisant par sa gourmandise et sa générosité, le Grenache est l’un des cépages les plus populaires et les plus cultivés au monde. Également appelée Grenache Noir, cette variété, d’origine espagnole, est présente sur un grand nombre d’appellations méditerranéennes. Appréciant le soleil, elle s’épanouit en effet sur des terroirs variés. Utilisée en mono-cépage ou en assemblage avec des variétés aux qualités complémentaires, le Grenache donne des vins rouges de caractère et des vins rosés aromatiques particulièrement fruités. Focus sur l’histoire et les origines, les particularités et les plats se mariant avec ce cépage du Sud de la France. 

Histoire du Grenache

Cépage méditerranéen par excellence, le Grenache est un cépage originaire d’Espagne. Son histoire est en effet étroitement liée à celle des territoires inféodés à la Couronne d’Aragon, faisant partie de la métropole catalano-aragonaise ou de la Sardaigne. Une hypothèse laisse penser que le Grenache proviendrait de la province d’Aragon. En effet, ce cépage est nommé « Tinta Aragonesa » dans la Rioja. Une autre théorie précise que cette variété serait originaire de la Sardaigne où elle a été introduite par les Valenciens. 

Dans tous les cas, le Grenache est arrivé en France au cours du Moyen-Âge. Il aurait été introduit par des pèlerins de retour de Saint-Jacques-de-Compostelle. Au XVe siècle, l’union des royaumes espagnols de Castille et d’Aragon exporte ce cépage vers d’autres contrées. Le Grenache est ainsi adopté et cultivé sur tout le pourtour de la Méditerranée. L’exportation se poursuit par l’introduction de ce cépage dans certains pays du Nouveau Monde par les marins espagnols.

D’autres noms sont également donnés au Grenache, notamment :

  • Alicante Grenache
  • Aragonais
  • Carignane rousse
  • Garnacha Negra
  • Grenache rouge
  • Granaxo
  • Guarnaccia
  • Etc. 

En Italie, le Grenache est aussi nommée Alicante, Garnacha Tinta, Gamay del Trasimeno, Cannonao ou encore Gamay Perugino.

À savoir que le Grenache possède d’autres variantes, fruits de mutations spontanées : le Grenache Blanc, le Grenache Gris et le Grenache poilu.

Implantation du Grenache

À la fin du XXe siècle, le Grenache occupait la seconde place dans la liste des cépages les plus plantés au monde. Cependant, depuis, il est supplanté par le Merlot et le Cabernet Sauvignon

En Espagne, le Grenache est cultivé quasiment dans toute la partie septentrionale du pays. En Aragon, il est utilisé dans tous les vins rosés. Ce cépage est également présent dans d’autres régions comme la Catalogne, l’Estrémadure ou encore Castille. 

En France, le Grenache est le second cépage le plus planté après le Merlot. Depuis 1958 pendant laquelle la surface cultivée était de 24 800 hectares, cette variété n’a cessé de progresser dans l’Hexagone. Aujourd’hui, elle est cultivée sur plus de 100 000 hectares. Le Grenache est surtout présent dans le Sud, dans le Languedoc-Roussillon, dans la Vallée du Rhône ainsi qu’en Provence. Il entre dans l’élaboration de vins produits sous différentes AOC comme la prestigieuse appellation Châteauneuf-du-Pape, les Côtes-du-Rhône, les Tavel, les Rivesaltes ou encore les Côtes de Provence.

Cépage principal de la Sardaigne, le Grenache est aussi implanté en Italie. Il est cultivé sur plus de 22 000 hectares, notamment à Calabre et en Sicile. Ce cépage a également été adopté dans la région du Lac Trasimento, en Ombrie.

Le Grenache dans le monde

Le Grenache a aussi été adopté au-delà des frontières de la France, de l’Espagne et de l’Italie. Ce cépage est en effet cultivé dans d’autres contrées comme le Portugal, la Grèce, la Tunisie, le Maroc, l’Algérie ou encore l’Israël. On le trouve également dans les régions du Nouveau Monde comme l’Argentine, l’Afrique du Sud, la région de Chaparral, en Californie ou dans le Sud de Santiago, au Chili. Le Grenache est aussi cultivé en Australie dans les régions du McLaren Vale et la Barossa Valley.

Quels vins sont élaborés à partir du Grenache ?

Rarement utilisé en mono-cépage, le Grenache est particulièrement présent dans les assemblages. Employé dans diverses appellations, ce cépage permet d’élaborer des vins d’une grande diversité, des vins rouges, des vins rosés, mais aussi des vins doux naturels.

  • Dans la Vallée du Rhône

Le Grenache règne en maître dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône. Il s’étend sur les terroirs des grandes appellations de cette région, notamment l’AOC Châteauneuf-du-Pape. Cette dernière est réputée pour ses vins rouges corsés et riches aux arômes fruités, épicés, sauvages ou empyreumatiques. Sous cette AOC, 12 autres cépages peuvent être associés au Grenache (Syrah, Mourvèdre, Cinsault, etc.). 

Le Grenache est également utilisé dans les AOC Côtes-du-Rhône et AOC Côtes-du-Rhône Village (environ 20 villages producteurs, notamment Chusclan, Laudun, Puyméras, Rousset-les-Vignes, Rasteau, Sablet, etc.). Les meilleurs vins rouges se caractérisent par leur structure, leur finesse, leur profondeur et leur saveur. 

Dans la Vallée du Rhône, certains vins de qualité sont produits et vendus comme des Côtes-du-Rhône sous appellation régionale sont composés majoritairement de Grenache. Offrant un excellent rapport qualité/prix, ces nectars se distinguent par leur concentration et leur intensité remarquables, leurs arômes de fruits mûrs (fruits rouges et noirs) ainsi que leurs tannins doux et arrondis. Parmi ces appellations, on retrouve l’AOC Costières-de-Nîmes, l’AOC Tavel, l’AOC Lirac, l’AOC Gigondas, l’AOC Rasteau, l’AOC Vinsobres ou encore AOC Vacqueyras. Sous l’AOC Lirac, les vins rouges atteignent leur plein potentiel après quelques années de garde, révélant des tannins fondus et de la rondeur. L’accent de Vinsobres est sur les rouges de syrah, assemblé avec le grenache. Son climat sous-alpin donne un vin plus léger et plus frais. Sous l’AOC Rasteau, le Grenache donne des vins rouges, profondément colorés, développant des notes fruitées (fruits rouges) et épicées, enveloppées de tannins soyeux.

Dans la Vallée du Rhône, le Grenache confère aux vins rosés des arômes fruités et une touche soyeuse en bouche.

  • Dans le Languedoc-Roussillon

Le Grenache fait partie des cépages rouges principalement utilisés dans cette région. Dans le Languedoc, l’ampleur de la production et la concurrence intense donnent lieu à une richesse de styles de vin. 

Les vins rouges de Grenache se caractérisent par leur couleur rouge mordoré. D’une puissance remarquable, ils exhalent des parfums de fruits rouges (surtout de framboise) et d’épices. Les AOC Corbières, Minervois, Saint-Chinian, Fitou, Faugères, Collioure ou encore Côtes-du-Roussillon intègrent notamment ce cépage dans leurs assemblages. 

Dans le Roussillon, le Grenache est également utilisé pour l’élaboration de vins doux naturels : AOC Banyuls, AOC Banyuls Grand Cru, AOC Rivesaltes ou AOC Maury. Arborant souvent une robe tuilée et plus sombre, ces vins développent des arômes de fruits secs, de café et de cacao. Avec le temps, on retrouve des notes de miel et de fruits à coque.

  • En Provence

Dans cette région, le Grenache est utilisé principalement pour la conception de vins rosés. Il est cultivé sur la zone de production des AOC Bandol, Bellet, Cassis, Les Baux-de-Provence, Côtes-de-Provence, Coteaux-Varois-en-Provence, Coteaux-d’Aix-en-Provence ou Palette. Les rosés élaborés à partir de Grenache présentent une robe claire. La palette aromatique est marquée par des notes fruits rouges et noirs (framboise, mûre, cassis, groseille). Ces vins révèlent des saveurs de garrigues et des notes épicées. Finesse, équilibre et générosité sont d’autres caractéristiques des vins rosés de Grenache.

Quelles sont les caractéristiques du Grenache ?

Le Grenache possède différentes caractéristiques le différenciant des autres cépages : 

  • Physiologie

Le Grenache possède des plants particulièrement vigoureux avec des souches particulièrement puissantes. Il présente des rameaux herbacés verts et des sarments aoutés jaunes. Ses jeunes feuilles sont d’une couleur verte brillante. Les feuilles adultes arborent des dents rectilignes et des nervures avec un pétiole rouge ainsi qu’un limbe tourmenté lisse avec une villosité fiable sur la face inférieure. Les grappes sont de taille moyenne à grosse pourvues de baies de forme arrondie et de taille moyenne, donnant un jus très sucré. 

  • Aptitude culturale

Avec sa vigueur, le Grenache, cépage productif, doit être conduit en taille courte (cordon ou godet). Appréciant le soleil, cette variété se plaît particulièrement sur des sols secs, acides et graveleux ou caillouteux. Le Grenache débourre 6 jours après le Chasselas. Ce cépage de 3ème époque atteint sa maturité 4 semaines après ce dernier. 

  • Résistance aux maladies et aux ravageurs

Sensible à la coulure et aux difficultés d’aoûtement, le Grenache résiste peu à l’excoriose, aux vers de la grappe ainsi qu’à la pourriture grise. Il est également important de le protéger contre la nécrose bactérienne, l’oïdium et le mildiou. En revanche, le Grenache ne craint pas les nématodes meloidoyne franc pied lorsqu’il est cultivé dans les zones sableuses littorales. Il affiche aussi une résistance optimale à la sécheresse, mais est parfois sensible à la coulure, principalement lors de la période de floraison.

  • Profil organoleptique 

Le Grenache donne aussi bien des vins rouges que des vins rosés. Cultivé sous des climats chauds, ce cépage, accumulant très bien le sucre, donne des vins rouges au degré élevé d’alcool. Ces nectars à la robe rouge et mordorée exhalent de riches arômes de fruits rouges et noirs (cerise, framboise, cassis et mûre) soulignés par des notes épicées, de cacao et de café. En vieillissant, les vins rouges de Grenache offrent des tannins fondus et révèlent des arômes de fruits, d’épices, de poivre parfumé et de garrigue. En ce qui concerne les vins rosés de Grenache, ils surprennent par leur teinte pâle, leur fruitée intense et leur bouche soyeuse. Du côté des vins doux naturels se distinguant par leur robe rouge tuilée, ce cépage leur confère de puissants arômes de fruits rouges et noirs (cerise, cassis et mûre) lorsqu’ils sont vinifiés à l’abri de l’air. Avec une oxydation ménagée, ces vins dévoilent des arômes épicés, de tabac, de café et de cacao.

Quels plats déguster avec le Grenache ?

Avec leur puissance et leurs saveurs épicées, les vins rouges de Grenache accompagnent à merveille des mets aux saveurs relevées. Ces nectars s’accordent parfaitement avec la gastronomie du Sud de la France comme une daube provençale. Les vins rouges à base de ce cépage se marient aussi très bien avec des plats à base de sanglier ou de bœuf. Ces vins seront aussi exquis avec un agneau accompagné de champignons, d’oignon, d’ail, de poivrons et de champignons.

Les rosés de Grenache se dégustent aussi bien à l’apéritif, lors d’un pique-nique ou pour accompagner des grillades. Ces vins se marient à la perfection avec des entrées froides ou une salade.

Les vins doux naturels à base de Grenache se servent quant à eux de l’apéritif jusqu’à la fin du repas. Ils créent un accord parfait avec des mets aux saveurs sucré-salé comme une canette rôtie au miel ou un tajine aux coings. Ces vins se dégustent aussi avec un fromage à pâte persillée.
Vous pouvez également consulter les fiches des cépages suivants :

Le Cabernet Sauvignon
Le Cabernet franc
Le Merlot
Le Pinot noir
Le Gamay
Le Bourgogne
La vallée du Rhône
La Provence Corse
L’Alsace
Le Sauvignon
Le Chardonnay
L’Aligoté
Le Gewurztraminer
Le Viognier
Le Sémillon
Le Jura
Le Bordeaux
La Loire
La Muscadelle
Le Nebbiolo
Le Riesling
Le Sud-Ouest
Le Languedoc Roussillon
La Syrah
Le Beaujolais Nouveau
Le Grenache Blanc
Le Melon
Le Sylvaner
Le Champagne
La Mondeuse
Le Mourvèdre
Le Carignan
Le Cinsault
Le Poulsard
Le Beaujolais