Les Vins et Cépages de Provence et de Corse

La Provence Corse, Cépage Provence Corse - Le Guide Complet

Les Cépages de Provence et de Corse

Avec près de 500km de distance, Provence et Corse sont toujours associés lorsqu’on évoque la viticulture. Même si les deux localités sont chacune indépendantes, leur situation géologique les rapproche. Bien que Provence reste principalement le berceau de l’histoire antique de la viticulture française, la Corse occupe également une très grande place. Avec des cépages dont la plupart est gorgée de soleil, Provence-Corse sont les maîtres des rosés frais et des rouges aux notes fabuleuses.

Histoire de la Provence-Corse

D’après la légende, un peuple alpin appelé les Ligures cultivait déjà du vin dans le territoire de Provence Corse. Les Grecs sont ensuite arrivés et ont rapidement développé la vigne. Ils commercialisent ensuite les produits. Avec leurs propres cépages et techniques de culture, les Grecs produisent des vins plus adaptés à la commercialisation.

En 118 av J.C., les Romains s’emparent des côtes méditerranéennes. Ils développent la viticulture et l’ensemble du territoire français enregistre déjà plusieurs zones de vignobles. La Provence Corse n’en est pas exempte. La région cultive alors les cépages laissés par les Grecs mais aussi ceux importés par les Romains depuis l’Italie. Malgré les invasions barbares enregistrées surtout au III ème siècle, Provence et sa vignoble sont épargnées. Quant à la Corse, elle fut victime des Vandales

Du IV ème siècle jusqu’au Moyen Âge, les moines et nobles commencent à cultiver la vigne. Les bourgeois se mettent également à leur compte et les terres de vignes sont de plus en plus nombreuses dans la région.  

Aujourd’hui, la Provence-Corse est une référence sur la côte méditerranéenne avec une production d’environ 1.200.000 hectolitres par an.

A noter que la Corse, bien qu’étant géographiquement indépendante, est rattachée à la France.

Les appellations pour les cépages Provence Corse

La Provence compte actuellement huit AOC officialisées :

  • AOC Côtes de Provence ;
  • AOC Coteaux d’Aix en Provence ;
  • AOC les Baux de Provence ;
  • AOC Bandol ;
  • AOC Bellet ;
  • AOC Coteaux Varois ;
  • AOC Cassis ;
  • AOC Palette.

Pour la Corse, on retiendra les appellations suivantes :

  • AOC Coteaux d’Ajaccio ;
  • AOC Patrimonio ;
  • AOC Vin de Corse. Cette appellation peut être suivie par des zones de production.

Dans quelles villes trouve-t-on le Provence-Corse ?

Il faut retenir que la production de vins en Provence-Corse s’effectue principalement dans les départements suivants :

  • Bouches-du-Rhône ;
  • Alpes-de-Haute-Provence ;
  • Var ;
  • Alpes-Maritimes ;
  • Haute-Corse ;
  • Corse du Sud.

A noter que contrairement à d’autres départements viticoles français, ceux de Provence et Corse affichent une production à 55% composée de vins rosés.

Les cépages de la Provence Corse et leur caractéristique

Les cépages sont catégorisés en fonction du type de vin produit dans les localités mentionnées. En Provence pour la production du vin rouge et du rosé, la région et l’île utilisent les cépages suivants :

  • Le grenache noir qui est un des cépages des plus vigoureux des deux localités. Il est assez productif et permet de fabriquer des vins de très bonnes qualités. Il faut toutefois faire attention durant la période de la floraison car ce cépage craint la coulure. L’avantage avec la plante reste toutefois sa grande capacité à résister à la sécheresse ;
  • Le cinsault : à l’instar du grenache noir, ce cépage affiche une grande résistance à la sécheresse. Il s’adapte facilement aux zones venteuses mais apprécie toutefois les terres fertiles et la chaleur pour une meilleure production. C’est un cépage produisant principalement des vins rosés ;
  • Le mourdèvre qui est un cépage se caractérisant par sa capacité à produire des vins tanniques. Il faut toutefois faire attention à la plante car elle est très délicate. Les vins obtenus possèdent une note aromatique très variée ;
  • Le carignan permettant d’obtenir des vins tanniques plus fins avec l’âge avancé de la plante. Bien qu’assez tardif, ce cépage reste très robuste ;
  • La syrah dont la végétation est assez dense. Cette plante est assez sensible face à l’attaque de parasites. Elle offre cependant une couleur très profonde aux vins produits ;
  • Le cabernet Sauvignon dont les caprices en font les principales caractéristiques de la plante. Ce cépage trouve son bonheur dans les sols de graves. Ce qui lui permet de donner des notes très aromatisée aux vins produits ;
  • Pour du rosé à la robe claire, le tibouren est très apprécié. Ce cépage typique de la Provence.

Pour la fabrication de vins blancs, les localités plantent les cépages suivants :

  • L’ugni blanc : un cépage caractérisé par sa maturité assez tardive. Il est utilisé pour de donner de l’acidité aux vins ;
  • Le semillon dont les grappes servent principalement à fabriquer des blancs secs, ronds et possédant des notes florales ;
  • Le viognier dont la présence se fait à l’échelle mondiale. Il ne supporte pas le vent et s’épanouit sur des sols secs et caillouteux ;
  • Le grenache blanc : un cépage robuste pour la production de vins secs et vins doux natutels ;
  • Le bourboulenc dont la notoriété se constitue à table tant les raisins sont très appréciés. Ce cépage apprécie les sols secs avec une bonne exposition. Les notes sont principalement florales.

Sur l’île de Corse, les vins produits sont obtenus à partir de plusieurs cépages. Pour la fabrication de vins rouges et de rosés, l’île plante :

  • Du sciaccarellu qui apprécie les sols granitiques ;
  • Du nielluccio occupant environ 35% des terres de vigne sur l’île ;
  • Du carajolo noir apprécié pour sa robustesse ;
  • De l’aleatico servant à fabriquer principalement des vins ronds et équilibrés. Les notes obtenues sont florales.

Pour la fabrication du vin blanc, la Corse plante :

  • Du bianco gentile  qui est typique de la Corse. Il permet d’obtenir des vins fins, ronds et pâles ;
  •    Du muscat à petits grains pour la production de vins aux notes fruitées. On fabrique généralement du vin doux naturels avec ce cépage ;
  •    Du Rolle qui vient d’Italie mais trouvant facilement sa place en Corse. Cette plante est robuste et s’adapte facilement à tous les sols.

Quels vins sont élaborés à partir du Provence-Corse ?

Provence-Corse produit principalement :

  • Du rosé occupant 55% de la production ;
  • Du vin rouge pour les 40% de la production ;
  • Du vin blanc pour environ 5% de la production.

A noter que pour chaque type de vin, il faut également distinguer les Crus et les Grands crus.

Quels plats déguster avec un Provence-Corse ?

Allant des cuvées aux vins complexes et ceux dotés d’une grande finesse, il faut choisir avec soin les mets qui vont accompagner les vins Provence-Corse.

  Provence Corse
Rouge
  • Les viandes grillées et légèrement parfumées ;
  • Les charcuteries ;
  • Les viandes garnies bien assaisonnées ;
  • Les magrets de canards ;
  • Les légumes d’été.
  • Charcuterie ;
  • Viandes grillées ;
  • Thons ;
  • Agneau ;
  • Lapin ;
  • Viandes rouges en sauce.
Blanc
  • Trouvent grâce avec les apéritifs ;
  • Les fruits de mer grillés ou cuits ;
  • Les poissons cuits au four si le vin est plus complexe ;
  • Les soupes à base de fruits de mer ;
  • Champignons ;
  • Fromages de chèvre.
  • Apéritifs ;
  • Fruits de mer ;
  • Crustacés cuisinés ;
  • Fromage de chèvre ;
  • Arômates.
Rosé
  • S’accomode bien avec les apéritifs ;
  • Les poissons et les crudités ;
  • Les saveurs de la mer en entrées, qu’elles soient cuites ou crues ;
  • La charcuterie cuite.
  • Apéritifs ;
  • Fruits de mer ;
  • Crustacés cuisinés ;
  • Fromage de chèvre ;
  • Arômates.

 

 

Les vins de Provence-Corse sont riches en arômes. Les deux localités tiennent la saveur et la douceur des vins de la richesse des cépages locaux. Ces derniers étant propres à certaines zones de production.
Vous pouvez également consulter les fiches des cépages suivants :

Le Cabernet Sauvignon
Le Cabernet franc
Le Merlot
Le Pinot noir
Le Gamay
Le Bourgogne
La vallée du Rhône
L’Alsace
Le Sauvignon
Le Chardonnay
L’Aligoté
Le Gewurztraminer
Le Viognier
Le Sémillon
Le Jura
Le Bordeaux
La Loire
La Muscadelle
Le Nebbiolo
Le Riesling
Le Sud-Ouest
Le Grenache Noir
Le Languedoc Roussillon
La Syrah
Le Beaujolais Nouveau
Le Grenache Blanc
Le Melon
Le Sylvaner
Le Champagne
La Mondeuse
Le Mourvèdre
Le Carignan
Le Cinsault
Le Poulsard
Le Beaujolais